Mïa Bizier-Pagé brille sur la scène canadienne

Jonathan Cossette

Mïa Bizier-Pagé brille sur la scène canadienne
Pour Mïa, le cheerleading est rapidement devenu une véritable passion, elle qui pratique son sport depuis maintenant six ans. (Photo : courtoisie)

L’organisation de cheerleading TR Cheer n’a pas chômé au Championnat National Premier Experience All-Star, présenté à Niagara Falls. Pas moins de quatre équipes ont remporté le championnat canadien, incluant deux équipes dont fait partie Mïa Bizier-Pagé.

Les Blackbirds ont remporté le championnat dans la catégorie Niveau 2, tandis que les Outsiders réalisaient le même exploit au Niveau 3. De son côté, le groupe Bad Legends a lui aussi brillé pour remporter le championnat Niveau 4. Les Outsiders ont ensuite reçu l’honneur du Grand champion pour avoir obtenu le meilleur pointage lors des finales.

« Je m’étais inscrite dans deux équipes cette saison. Dans mes deux équipes (Blackbirds et Outsiders), nous avons été les meilleurs au Canada, en plus d’être la meilleure équipe de niveau 1 (à quatre) au Canada alors ça très bien été. C’était mes premières compétitions sur la scène canadienne et j’ai adoré l’expérience », confie celle qui habite Saint-Narcisse.

« On savait que nous étions dans le Top-10 au Canada, mais on n’aurait jamais pensé terminer en première place, notamment au niveau 1 (à quatre). C’était comme à la télévision là-bas! C’était stressant, mais vraiment le fun. Stressant parce que si une acrobatie est ratée, on perd des points, même si l’autre est réussie. C’est toujours stressant de savoir si on a réussi de A à Z notre routine, sans avoir de faute. »

Pour Mïa, le cheerleading est rapidement devenu une véritable passion, elle qui pratique son sport depuis maintenant six ans.

« C’est ma sixième année de cheer. J’ai découvert ça en regardant des épisodes sur des séries Netflix, alors on m’a inscrite au club TR Cheer. C’est rapidement devenu une passion pour moi. J’aime comment on développe un esprit d’équipe avec les autres et avec nos coachs », ajoute celle qui poursuit ses études secondaires à l’École secondaire Chavigny, à Trois-Rivières.

« On parle d’environ sept à neuf heures d’entraînement par semaine, selon les semaines. Ce qui est le plus difficile, c’est le mental. C’est aussi un sport très exigeant qui utilise toutes les parties de ton corps et tous les muscles de ton corps. Même si tu es épuisé, il faut continuer. »

La saison de cheerleading étant maintenant terminée, Mïa aura rendez-vous aux essais du club TR Cheer, le 6 juin prochain, afin de déterminer qu’elle sera sa nouvelle équipe en vue de la prochaine saison.

« J’adore le cheer! Je n’ai jamais eu l’intérêt de faire du cheer à l’école alors je vais continuer de le pratiquer au civil seulement. Je veux continuer tant que j’aurai du plaisir. C’est dur de gagner sa vie avec le cheer, mais il devrait rentrer aux Jeux olympiques d’été en 2024 alors ça serait un rêve pour moi, d’aller aux Jeux olympiques un jour », conclut-elle.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires