Poursuites judiciaires contre une ferme de Champlain

Poursuites judiciaires contre une ferme de Champlain

CHAMPLAIN. La Municipalité de Champlain entreprendra des poursuites judiciaires contre la Ferme Massicotte et fils inc. située dans le cœur du village.

C’est que la Municipalité a demandé à l’entreprise de retirer ses bovins, évoquant que les propriétaires n’ont pas fait la demande nécessaire au conseil municipal pour en faire l’élevage sur leur propriété.

«On leur a donné un délai pour procéder et ce délai est maintenant dépassé, alors on va mandater une firme pour poursuivre l’entreprise en justice, indique le maire de Champlain, Guy Simon. Ça peut toujours se régler avant qu’on en arrive là, si l’entreprise enlève ses animaux.»

Selon la Municipalité, la Ferme Massicotte et fils inc. aurait dû demander la permission pour élever des animaux sur son terrain. «Normalement, quand ça fait deux ans qu’il n’y a plus d’animaux, il faut refaire une demande, explique M. Simon. Quand les propriétaires ont racheté la ferme, ça faisait plus de dix ans qu’il n’y avait plus d’animaux.»

De son côté, André Massicotte, propriétaire de la ferme, affirme qu’il a respecté le règlement. «Il est mentionné qu’il faut faire une demande quand toute activité animale a cessé, mais nous, on n’a jamais cessé toute activité animale, prétend-il. On se servait du bâtiment pour entreposer du fourrage et du fumier.»

«C’est un bâtiment qui est construit pour des animaux, ajoute M. Massicotte. Il n’a jamais été déplacé et on ne demande pas non plus de l’agrandir. On veut simplement s’en servir. On a remis dans animaux dedans depuis environ un an. On paie des taxes pour y faire de l’élevage de bovins laitiers et on a un permis du ministère de l’Environnement pour cent unités animales.»

Un non-sens pour l’entreprise

M. Massicotte renchérit en disant n’avoir jamais reçu de plainte concernant les activités de sa ferme. «On ne veut pas être des citoyens désagréables, mais on a une entreprise à gérer et on prend des décisions en ce sens, lance-t-il. On voudrait même installer un système de ventilation pour réduire au maximum les odeurs.»

Selon ce dernier, la Municipalité lui a envoyé un avis l’automne dernier pour lui demander d’enlever ses animaux. «On vit dans une ruralité et on ne peut pas y faire des activités rurales. C’est un non-sens», déplore-t-il.

La Municipalité s’explique : https://www.lhebdojournal.com/poursuites-contre-ferme-de-champlain-municipalite-sexplique/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
26 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel Beland
Michel Beland
4 années

D’apret moi la municipalite est en erreur il checher des bobos quand qu’il en a pas laisser les entreprises qui travail dure et allez vous prendre a ceut qui cause des vrais damage

Pierre-Claude Poulin
Pierre-Claude Poulin
4 années

Honteux et désolant de constater l’emprise de la gestion municipale sur le territoire détenu , acheté , payé par des citoyens dont les revenus proviennent d’une saine gestion de ces terrains agricoles. Un encadrement municipale qui tue l’incubation d’entreprise agricole.

Stéphane Guillemette
Stéphane Guillemette
4 années

Encore des urbains établit à la campagne qui font encore le trouble et qui perturbent le mode de vie campagnard à toujours vouloir urbaniser la campagne. Les urbains établit à la campagne sont une véritable plaie pour les campagnards. Qu’ils retournent vivre en ville et laissent les véritables campagnards vivre ou qu’ils s’adaptent.

Madeleine
Madeleine
4 années

Je suis entièrement d’accord avec vous, ils le savait quand ils se sont installés en cet endroit qu.il retourne en ville respirer ;a pollution…

Roland Vallée
Roland Vallée
4 années

100% d’accord avec ca Stéphane….

roland tremblay
roland tremblay
4 années

tenez les cordeau raide compagnards

cote
cote
4 années

bien oui mes bienvenue pour faire vivre le vilage avec les taxe part contre

materne roger
materne roger
4 années

la ferme étais probablement la bien avant le village et aujourd’hui le village considère que cela est une nuisance alors il serait logique que le village déménage vu qu’il est construit dans une zone agricole a mon avis il ne savent pas ce que signifie zone agricole (territoire utilisé pour pratiquer différente sortes d’agriculture y compris l’élevage d’animaux)

forest luc
forest luc
4 années

Cette entreprise est là bien avant la municipalité et leur survivra . Qui parmi eux ne boivent pas de lait ou leur enfant . Je crois que cette ferme a des droits acquis mais il pourrait quant même faire leur demande et obtenir les papiers nécessaires. Ce serait raisonnable . Je suis certain que la municipalité ne fait pas cela pour rien . C’est surement pour empêcher les éleveurs de n’importe quoi s’installer avec n’importe quel animal . Faut se parler et on va se comprendre surement .

Michel
Michel
4 années
Répondre à  forest luc

Bel exemple qu’à vouloir tout contrôler, embourbé dans leurs procédures et bureaucratie sous pretexte de vouloir mieux protéger les citoyens, les municipalités en oublient l’essence même de leurs existence.
Pas de citoyens = pas de municipalité.
Ils devraient tout faire pour accomoder leurs citoyens, sûrement pas leurs mettre des bâtons dans les roues par l’entremise de poursuites légales et ainsi générer des dépenses inutiles imputer à ces mêmes citoyens. Et voilà, l’engrenage des dépenses est reparti uniquement par-ce-que les bases ont été oubliées, mais aussi souvent par-ce-que l’humain est une créature orgueilleuse alimenter par la soif du pouvoir…

Tracy Hébert
Tracy Hébert
4 années

Désolant! Quelle sorte de gestion municipal le village de Champlain possède t’il?!

Guylaine Plante
Guylaine Plante
4 années

Est-ce que les agriculteurs dans les rangs sont soumis au même règlement?

Carmen Naud
Carmen Naud
4 années

La municipalité a beaucoup d’argent à perdre en engageant une firme spécialisée et des avocats, sans compter les délais de cour… cette ferme est dans son droit de faire de l’exploitation agricole. Le règlement municipal du 2 ans sans animaux est discriminatoire pour cette ferme reconnue nationnalement, il ne faut pas l’oublier! Ses produits ont la cote favorite du public québecois. Pensez-y bien avant de vous lancer dans une telle procédure. Tout ce que cela prouvera c’est qu’à Champlain, on se fout de l’economie locale et de l’entrepreunariat. Y’aurait pas une p’tite « vendetta » en dessous de ça?

Jacob
Jacob
4 années

Lol sa chialle pour l’odeur pis vue Kia supposementt pas ldroit de remettre des animaux après plusieurs années j’en loue une ferme pis j’ai jamais eu de problème dememe ta pas besoin si fait fait moin de 5 ans pis jvx pas être chiant mais pas de vache pas de steak dans ton assiette pis pas de lait pour ter Calvert de céréales fack arrêter donc de chialler

Michel
Michel
4 années

Encore de la petite politicaillerie de bas de gamme. L’industrie agricole est la base de toutes les industries de la province. Laissez les agriculteurs tranquille et cessez de morceler les terres agricoles.

Emmanuelle
Emmanuelle
4 années

Franchement, le maire qui veut prendre l’argent de la ville pour mener un combat judiciaire contre une ferme, entreprise qui est la depuis des années pour une histoire d’animaux . C’est une ferme, il ne faut pas l’oublier.

Den Nic
Den Nic
4 années

Nourrit bien tes cochons, et ils viendront chier sur ton perron. Une des règles de savoir vivre; « l’on ne frappe pas la main qui nous nourrit ». Alors que la société d’aujourd’hui se dise civilisé….

Marie-Claude Dupuis
Marie-Claude Dupuis
4 années

C’est ridicule! Cette entreprise familiale est là depuis plusieurs générations! Comme si la municipalité ne savait pas ça! L’entreprise à modifié et améliorée sa « vocation » et s’ajuste à la modernisation! Quoi de mal à ça?! La municipalité de Champlain à rien à faire de sa peau ou quoi?…. Ridicule!

Ne lâchez pas la « Bataille! Famille Massicotte! Nous sommes derrière vous!

Vanessa
Vanessa
4 années

La municipalité de champlain s’ennuie et ils ont décider de faire une fixation sur cette ferme laitière . Beau maire de caca !!! J’espère qu’ils vont gagner et faire manger ses bas à ce maire !!

Champlain Defleur
Champlain Defleur
4 années

C’est drôle, On reconnait pas beaucoup de gens de Champlain dans les commentaires. Enfin bref. Si on prend le temps de lire l’article et qu’on s’arrête pas après le titre, on apprend un tas de choses intéressantes. Par exemple; La municipalité a un règlement qui dit que si un bâtiment n’a plus d’activité animale pour une période de plus de 2 ans, l’exploitant doit faire une demande s’il désire reprendre l’activité animale. M. Massicotte admet que le bâtiment était utilisé pour entreposer et qu’il n’y a pas eu d’activité animale depuis très longtemps. Il semble également que la Municipalité ait informé M. Massicotte de la situation mais qu’il n’ait pas donné suite et ce depuis l’automone. Je suis convaincu que si M. Massicotte avait fait sa demande, un représentant de la municipalité aurait pu se déplacer pour s’assurer que le bâtiment est encore conforme et qu’un permis a été accordé pour ensuite lui permettre la reprise des activité si tel est le cas. Si j’étais M. Massicotte et que j’étais confiant que tout est conforme, j’aurais simplement fait ma demande ce qui m’aurait évité tout ca. Dans le cas contraire j’essaierais de contourner le règlement depuis des mois et je me plaindrais pareil comme lui.

Sandra Desaulniers
Sandra Desaulniers
4 années
Répondre à  Champlain Defleur

C’ Est drôle tu n’utilise pas ton nom pour commenter… Tellement plus facile d’émettre Une opinion sous un acronyme , vous semblez être de cHamplain et ce depuis longtemps puisque vous connaissez le slogan de la municipalité ,( la ferme participais à planter bcp de géraniums pour honorer ce titre )…puisque on va se le dire , personne de ce nom « cHamplain de fleur ..habite cHamplain ….. c’est toujours bon d’avoir les opinions des gens de l’exterieur
On a reçu des messages privé de gens de cHamplain nous soutenant mais qui on probablement peur de représailles si ils le démontrent ……
M Massicotte admet dans l’rticl que le bâtiment n’a jamais cessé toute activité relié à l’activité principale , tout comme le
Règlement. Le stipule Depuis plus de 2 ans ce qui ń’est pas le cas ici vous interprèté «  cHamplain de fleur …,M.massicotte dit aussi que ,il a bel et bien un permis d’environnement pour l’élevage de bovin et qu’il paie ses taxes pour ferme d’élevage de bovin laitier . Relisez l’article . Je connais très bien le dossier aussi .
Si vous aviez des millions en dette vous souhaiteriez aussi ne pas avoir à rebâtir un bâtiment existant depuis plus De 40 ans et vous servir des installations déjà en place puisque vous avez payé et investi de gros montant d’argent pour en jouïr . Ce n’est pas M.Massicotte qui a couru âpre l’hedbo Journal pour « se plaindre comme
Vous dites , c’est suite à une entrevue que Le maire a
accordé à l’hebdo journal que M.Massicotte a donné sa version des faits au propos de M le maire . L’avocat de la
Municipalité à demandé a
MMassixotte et M massicotte de présenté plusieurs scénario (4)possible pour une entente de cohabitation et aucune n’a été retenus ..Il y a dans ce dossier apparence de conflit d’intérêt selon moi .
Sandra Desaulniers.

Mario Brochu
Mario Brochu
4 années
Répondre à  Sandra Desaulniers

En voulez-vous une encore meilleure? Aucun article de l’Hebdo journal n’a été commenté en 2018. Soudainement cet article attire les commentaires et la sympathie de tous, même les gens de l’extérieur. On dirait presque que c’est arrangé. Mais c’est surement pas ca.

Hélas! J’ai bien peur que vous soyez la seule de toutes ces personnes à vraiment oser s’identifier. Je dis bravo!
Dire que certains iraient jusqu’à demander aux amis de commenter sous de faux noms et d’écrire des commentaires déplacés. Heureusement, c’est surement pas le cas ici.

Ca manquait juste un peu de contestation. J’aime quand c’est équilibré.

En passant votre salade de chou est délicieuse. Lachez-pas!

Sandra Desaulniers
Sandra Desaulniers
4 années
Répondre à  Champlain Defleur

Se plaindre !??

Alain Denoncourt
Alain Denoncourt
4 années

Ben voyons! La municipalité as tu perdu toute lucidité. Les éleveurs ont assez de misère à faire face à la concurrence faut-il leur mettre d’avantage de baton dans les roues.

Hélène Lampron
Hélène Lampron
4 années

Bravo à la municipalité qui met ses culottes et qui prend les mesures nécessaires pour faire respecter ses règles et celles du ministère.

Yvon Poirier
Yvon Poirier
4 années

Une entente de bonne foi entre les parties serait la meilleure solution , et serait gagnante pour les deux parties.
Ne pas oublier que nous sommes une municipalité à caractère AGRICOLE depuis le tout début de sa création.
Nous ne devons pas gérer cette municipalité comme une FUTURE VILLE par de nouveaux règlements qui favoriseront les citadins de l’extérieur qui viennent s’établir dans notre beau coin de pays au détriment de notre industrie agricole.