Le projet de parc multisports prend forme

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Le projet de parc multisports prend forme
Le centre des loisirs qui sera construit inclura une salle d’animation sociosportive, une cantine, des bureaux, des toilettes et quelques espaces de rangement. (Photo : courtoisie)

SAINT-STANISLAS. C’est un tout nouveau parc multisports qui prendra bientôt place sur la rue Saint-Gérard.

On y retrouvera un terrain de softball et une patinoire dotée d’une surface en béton et de bandes, de sorte qu’elle pourra aussi être utilisée pour le dek hockey, ainsi que comme surface de basketball et de pickleball.

Il y aura également un terrain de tennis, ainsi qu’une surface pour la planche à roulettes.

Le centre des loisirs qui sera construit inclura une salle d’animation sociosportive, une cantine, des bureaux, des toilettes et quelques espaces de rangement. Un sentier pédestre sera aménagé autour du parc. Il pourrait notamment être transformé en sentier de patinage durant l’hiver.

La réalisation des travaux est confiée à Vivier Construction et à Construction R. Cloutier. Au total, 16 entrepreneurs avaient soumissionné.

«Ça fait deux ans qu’on travaille sur ce projet et c’est en train de débloquer. Ce nouveau parc permettra d’améliorer la qualité de vie des citoyens», souligne le maire Luc Pellerin.

Pour l’instant, aucun module de jeu n’y est prévu, bien que la Municipalité ne ferme pas la porte à l’ajout de modules de jeu dans le futur.

L’aménagement du parc et la construction du chalet des loisirs représentent un investissement de 2 334 975$ pour Saint-Stanislas. Le  ministère de l’Enseignement supérieur et des Loisirs accorde une subvention de 773 000$ au projet, tandis que l’indemnité du ministère des Transports du Québec, à qui avait été cédé l’ancien parc pour la construction du pont, s’élève à 670 000$.

La campagne de financement menée auprès des commerçants a également permis d’amasser 100 000$.

«On veut aussi rassurer la population. Ça peut faire peur de voir un projet de 2 millions $, mais ça n’aura pas un gros impact sur le compte de taxes municipales», soutient M. Pellerin.

Le début des travaux est normalement prévu pour l’été, afin que l’aménagement final soit complété en 2021.

«On voulait absolument déposer la résolution rapidement pour obtenir le règlement d’emprunt. Si on ne dépose pas le tout à temps, on ne pourra pas donner le contrat et on a une date limite à respecter. Sinon, ça nous mène à l’an prochain et ça impliquera une centaine de milliers de dollars de plus dans les coûts», explique le maire.

«On va demander une étude rapide de la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. On espère que ce sera réglé pour le mois de juin pour ne pas prendre de retard. Dès que le règlement d’emprunt sera accepté par le gouvernement, on pourra donner le contrat aux entrepreneurs», ajoute-t-il.

Le projet devait initialement être présenté à l’occasion d’une séance publique d’information, mais les mesures de confinement en ont forcé l’annulation. Les Stanois ont reçu l’information relative au projet par la poste. Les personnes qui avaient des questions ou des commentaires à donner pouvaient communiquer avec la Municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires