Groupe Lafrenière Tracteurs : dans le décor péradien depuis 70 ans

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Groupe Lafrenière Tracteurs : dans le décor péradien depuis 70 ans
Denis Lafrenière, associé du Groupe Lafrenière Tracteurs à Sainte-Anne-de-la-Pérade. (Photo : Audrey Leblanc)

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE. Le Groupe Lafrenière Tracteurs de Sainte-Anne-de-la-Pérade célèbre cette année son 70e anniversaire d’existence. Fondée en 1949 par Roger Lafrenière, l’entreprise compte maintenant une trentaine d’employés, vend plus de 200 machines par année et a encore des projets d’agrandissement.

«Au départ, la famille Lafrenière habitait à Maskinongé. C’était une famille d’agriculteurs, raconte Denis Lafrenière, propriétaire associé. Roger, mon oncle, est venu s’établir à Sainte-Anne-de-la-Pérade. Il y a démarré son premier garage, qui était une station-service. Il offrait aussi un service de mécanique automobile au début.»

Face à la demande, Roger Lafrenière a vendu son premier tracteur en 1950. Il était bien loin de se douter, à l’époque, qu’il s’agissait là de l’avenir de son entreprise. Au tournant des années 60, il s’est associé à son frère, Armand Lafrenière, le père de Denis. En 1964, le duo construit un nouveau garage là où se situe encore l’entreprise. Ce faisant, les frères décident de délaisser les services automobiles et de concentrer leurs efforts sur les tracteurs.

«Quand mon père et Roger ont pris la décision de vendre le garage, on a formé un groupe de onze personnes pour racheter l’entreprise. C’était en 1993, indique Denis. Je faisais partie de ce groupe-là. On était tous de la parenté. On a fonctionné comme ça pendant plus de 20 ans.»

Puis, en 2016, Denis Lafrenière, Dominique Chagnon et Tommy Côté ont pris les rênes du Groupe Lafrenière Tracteurs. De tous les employés, Denis est le seul Lafrenière oeuvrant encore dans l’entreprise familiale.

«J’ai été élevé là-dedans, ça fait partie de moi. Je me souviens quand j’étais plus jeune, j’allais à l’école et je venais donner un coup de main pour la paperasse. C’était naturel pour moi de prendre la relève, mentionne Denis. Je suis le seul Lafrenière restant, mais on a des employés qui sont là depuis plus de 30 ans. Les deux fondateurs sont encore vivants et viennent aussi souvent au bureau.»

Agrandissement en vue

Par ailleurs, le concessionnaire Kubota agrandira son bâtiment en bordure du boulevard Lanaudière. «On a acheté des terrains à côté dans ce but-là, précise Denis. On a commencé à regarder les possibilités.»

«C’est surtout dans le but d’avoir un deuxième étage, ajoute ce dernier. Quand on a acheté en 1993, on était une quinzaine d’employés. Maintenant, on est rendu une trentaine. On est tous encore dans la même bâtisse. On a agrandi par en dedans, mais on a atteint le maximum. On est à l’étroit.» Si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient être entrepris d’ici trois ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires