Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Une «pumptrack» à Champlain

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Une «pumptrack» à Champlain
Le maire Guy Simon et Pierre Drouin devant le terrain où sera construite la piste. (Photo : Audrey Leblanc)

CHAMPLAIN. La Municipalité de Champlain aménagera au cours des prochains mois une «pumptrack» tout près du terrain de soccer et de la patinoire. Cette piste composée de courbes surélevées et de bosses arrondies sera dédiée aux jeunes adeptes de vélos.  

Le parcours sera fait de terre et de gravier sur une superficie d’environ 700 mètres carrés. Le projet a été initié par un groupe de parents de Champlain. Le 25 mars dernier, ils ont soumis l’idée au conseil municipal. Depuis, les démarches s’enchaînent pour que le projet se réalise.

«On est plusieurs parents qui voulaient offrir aux jeunes du village des activités au goût du jour, indique Pierre Drouin, l’un des instigateurs du projet. Il y a déjà eu un skatepark, mais présentement, il n’y a pas d’activité de ce genre-là. La pumptrack, c’est la façon la plus simple et la plus économique de faire un sport cycliste dans un lieu restreint. C’est un sport apparenté au BMX et au vélo de montagne.»

«Nos enfants aiment ce genre d’activités, mais il faut toujours prendre notre voiture pour se rendre dans les endroits où il y en a, alors que c’est quelque chose qui ne coûte pas cher à construire, ajoute ce dernier. On a juste besoin d’un terrain, de la terre, du gravier et de la main-d’œuvre.»

Le coût total du projet est estimé à 10 000 $. Pour payer la facture, la Municipalité de Champlain a obtenu une subvention de la MRC des Chenaux. «On a aussi demandé à récupérer le gravier des travaux qui se font sur l’autoroute, indique le maire, Guy Simon. On devrait en avoir une bonne quantité. Si ça fonctionne tel que prévu, on aurait seulement besoin de payer le transport, mais pas le gravier. Ce serait une économie intéressante.»

Dès que le gravier pourra être transporté, les travaux d’aménagement de la piste débuteront. «On espère que ce sera prêt cet automne, mentionne M. Drouin. Du moment qu’on aura le gravier, ça ne prendra pas de temps à faire. Il y a un côté technique pour le drainage et la distance entre les bosses, mais on est déjà en contact avec des gens qui s’y connaissent et qui ont accepté de nous aider dans notre projet.»

Citoyens mobilisés

Le projet initié par Pierre Drouin, Mike Querry et Frédéric Boucher a non seulement été accueilli positivement par le conseil municipal, mais aussi par plusieurs citoyens et entrepreneurs de Champlain. Parmi ceux qui ont accepté de s’impliquer, on retrouve Steeve Dumas et René Chorel.

«On le fait tous pour les jeunes, soutient M. Drouin. On veut que ce soit familial. Les enfants vont pouvoir y aller avec n’importe quel vélo. Ça ne leur demandera pas un équipement quelconque. Éventuellement, on pourrait même asphalter la piste pour permettre l’accès aux trottinettes et aux planches à roulettes.»

La Municipalité de Champlain évalue aussi la possibilité d’ajouter un parc d’habileté pour vélos tout près de la piste qui sera construite, à l’endroit où il y a déjà eu un terrain de volleyball de plage. Ce parc d’habileté serait un complément à la «pumptrack» et serait composé de petits modules tels que des trottoirs surélevés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de