«Une expérience comme ça, ça nous change»

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
«Une expérience comme ça, ça nous change»
Rosalie Ayotte tentera de décrocher une place pour la grande finale de Star Académie. (Photo : courtoisie - Star Académie)

MUSIQUE. Le parcours de Rosalie Ayotte à Star Académie a pris fin en demi-finale, mais la jeune femme de Saint-Tite quitte sans regret l’aventure qui l’a fait grandir comme artiste.

Rosalie Ayotte avait été la première candidate sélectionnée lors du premier grand variété de la saison. Depuis, les apprentissages ont été nombreux, mais ce qu’elle fait remarquer que l’aventure lui aura avant tout apporté beaucoup de confiance en elle.

«J’ai l’impression que je pensais que j’étais confiante au début de l’aventure, mais c’est une confiance que je me créais moi-même. J’avais beaucoup besoin de l’approbation des autres.
Peut-être avais-je de la misère à croire en ce que je faisais, à savoir si j’étais à ma place», analyse Rosalie Ayotte au bout du fil.

Au fil des semaines, elle s’est plu à travailler sur des numéros de tous les styles, du country au rap en passant par les grandes chansons françaises. «Ça m’a permis d’oser. Le fait que ce soit imposé, on n’avait pas le choix d’ouvrir nos horizons. C’était vraiment cool. J’ai aussi eu des trucs à faire qui m’ont plus remuée. Dans la vie, je n’ai pas la langue dans ma poche. Quand j’ai chanté À cause des garçons, ma vraie personnalité est ressortie, mais ce n’est pas le genre de chose que j’ose faire quand je suis sur scène.»

Cette dernière a été mise en danger à deux reprises durant l’aventure. Le corps professoral l’avait protégée la première fois à la suite de son interprétation d’Alone du groupe Heart. La seconde fois, elle avait décidé de foncer et de proposer une chanson originale. Son talent et son audace lui ont valu d’être sauvée par le public.

«Je me suis redécouvert moi-même et j’ai pu être la vraie moi et de me révéler au grand public. J’ai vu que ç’a bien été accepté. C’est rare d’avoir une occasion comme ça de présenter du matériel original devant un aussi grand auditoire. J’ai pris cette opportunité et c’est ce qui me fait le plus triper. C’est la marque que j’ai voulu laisser», confie la jeune auteure-compositrice-interprète de Saint-Tite.

C’est d’ailleurs ce qui l’a motivée à interpréter l’une de ses compositions originales, intitulée «Mes pluies», pour sa prestation en demi-finale.

«Je me suis dit que si je partais sans avoir chanté l’une de mes chansons, je le regretterais. Je pensais que le public se demanderait pourquoi je n’ai pas chanté une composition, car ma première leur avait fait beaucoup de bien. C’est ce que le public a apprécié de moi et c’est ce qui me fait le plus plaisir», raconte celle qui a été touchée par toute la mobilisation de Saint-Tite pour la soutenir. «Ça m’a vraiment fait chaud au cœur. Je ne m’attendais pas à ça.»

Rosalie Ayotte reviendra avec tous les autres candidats à Star Académie le 2 mai à l’occasion de la grande finale qui opposera William Cloutier à Lunou Zucchini.

«Une expérience comme ça, ça nous change, ça nous rassemble entre nous. Avec les autres candidats, on a créé un lien indestructible. Qui va gagner, c’est difficile à prédire. William et Lunou ont chacun leur style et c’est difficile de les comparer. Je ne serais pas capable de les distinguer. Peu importe qui l’emporte, je serai contente», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires