Une 53e édition exclusivement dans les grandes estrades

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Une 53e édition exclusivement dans les grandes estrades
Un maximum de 2500 personnes sera admis aux Grandes Estrades Coors Original par événement. (Photo : Courtoisie FWST)

FESTIVAL WESTERN. Jouant de prudence et soucieux de préserver la santé de la population locale et de tous les gens impliqués dans l’événement, le Festival Western de St-Tite (FWST) déploiera sa 53e édition uniquement dans l’environnement des Grandes Estrades Coors Original et avec un maximum de 2500 spectateurs par activité.

«Ça sera une formule hybride avec une portion présentielle dans les grandes estrades et un volet virtuel comme on l’a fait l’an dernier», souligne Pascal Lafrenière, directeur général du FWST. La programmation de l’événement qui se déroulera du 10 au 19 septembre sera dévoilée le lundi 21 juin. Pour minimiser les rencontres entre spectateurs, quatre entrées distinctes seront disponibles.

Différents événements seront présentés en cours de journée et soirée, mais toujours avec un maximum de 2500 spectateurs à chaque fois. Les festivaliers devront avoir acheté leur billet en ligne ou par téléphone pour accéder au site.

«On a fait notre programmation en pensant à tout le monde. On veut tenter de recréer ce que les gens aiment au festival», ajoute le directeur général en évitant d’en dire trop. Pascal Lafrenière souligne que le comité organisateur se devait de tirer une ligne à ce moment-ci de l’année même si les consignes sanitaires étaient éventuellement relâchées au cours des prochaines semaines, dans l’éventualité où la situation continuait de s’améliorer.

«Habituellement, on commence à se déployer dans la ville à compter du mois de juillet. On ne peut pas courir le risque en ne sachant pas si en septembre tout va être ok. On va donc de l’avant avec cette formule. L’ambiance au bureau est super positive. Il y a une belle énergie et les commentaires qu’on reçoit des festivaliers sur notre page Facebook nous indiquent qu’on a pris la bonne décision», s’enthousiasme le directeur général.

La mairesse de Saint-Tite, Annie Pronovost, se réjouit pour sa part de cette annonce. «Nous avions au conseil municipal une préoccupation au niveau de la santé de nos citoyens et la décision du festival nous satisfait. Ils ont bien travaillé avec la formule proposée.»

Elle souligne que les festivaliers pourront venir en ville durant le festival avec leur VR mais sans qu’aucun chapiteau ne soit aménagé dans les rues, pas plus qu’il n’y aura de l’animation. «Je crois que la venue de ces visiteurs pourra favoriser nos commerçants locaux. C’est une 53e édition où je vois le verre à moitié plein plutôt que le contraire», termine la mairesse.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires