Les Cats à une victoire de la Coupe du Président

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les Cats à une victoire de la Coupe du Président
Les Cataractes ont frappé un garnd coup avec une deuxième victoire consécutive en prolongation. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

HOCKEY.  Pour un deuxième match consécutif, le duel entre les Islanders de Charlottetown et les Cataractes de Shawinigan a nécessité la prolongation. Même si les visiteurs ont été plus dominants, les Cats ont frappé un grand coup en l’emportant 5-4 pour mener la série finale de la LHJMQ 3-0. Jeudi, les Cataractes tenteront de remporter une première Coupe du Président en 53 ans d’histoire devant leurs partisans.

C’est une foule survoltée de 5199 spectateurs qui a célébré le filet de Charles Beaudoin en prolongation. En fait, c’est plutôt le défenseur des Islanders Noah Laaouan qui a marqué dans son propre but bien malgré lui.

« On ne va pas se cacher, le but était très laid, mais on va le prendre pour cette troisième victoire. C’était en prolongation, j’ai voulu emmener la rondelle au filet et des fois on a des bonds chanceux. La série n’est pas finie et on doit sortir plus fort demain. On va garder les choses simples. Avoir un premier but, ça fait du bien, surtout en prolongation c’est agréable », commente l’auteur du but gagnant Charles Beaudoin.

Surnommé Bourgoal récemment, Xavier Bourgault a encore inscrit deux filets au cours du match. « La foule nous donne de l’énergie et c’est vraiment le fun de jouer ici. C’est un match comme les autres demain, on va tout donner. C’est certain qu’on aura une motivation de plus avec la foule. Ce n’était pas notre meilleure période pour commencer le match, mais on a toujours senti la foule derrière nous. Quand tu as une foule déchaînée, tu ne peux jamais lâcher. »

Le capitaine Mavrik Bourque est demeuré avec les deux pieds sur terre après la rencontre malgré l’avance de son équipe 3-0 dans la série. « On a trouvé un moyen de gagner ce soir et on sera prêt pour demain. On y va un match à la fois, une partie de séries, tout peut arriver. On va continuer de pousser. À date, on n’a rien gagné. L’Ambiance était spéciale. On a les meilleurs fans de la ligue. Il faudra transmettre le message avant le match demain que ça reste une game de hockey. On n’a rien gagné. »

Le pilote Daniel Renaud est conscient que la rencontre de jeudi sera la plus difficile à gagner. « Cette partie a été à l’image de l’ensemble de nos séries à partir de la deuxième ronde contre Gatineau. Chacune de nos parties sont des parties serrées, mais dans l’ensemble j’aime la force de caractère du groupe. On reste calme même quand on tire de l’arrière en 3e période. Il faut se concentrer à 100% sur le moment présent. Il va falloir de trouver le moyen d’être encore meilleur demain soir, ça sera la partie la plus difficile. »

De leur côté, autant Lukas Cormier, autant Patrick Guay que l’entraîneur des Islanders Jim Hulton n’ont pas voulu lancer la pierre à Laaouan pour sa bourde en prolongation.

« C’est dur sur le moral et c’est tought de perdre 0-3. On va tout donner et ce n’est pas fini. On a eu 17 lancers en première période, mais c’est 60 minutes une game. Je ne pense pas qu’on a joué 60 minutes. Ça fait mal de la façon de perdre, on ne peut pas blâmer Noah, c’est un mauvais bon, ça arrive. Ce n’est aucunement de sa faute », commente Patrick Guay.

Lukas Cormier a été impressionnant avec 13 tirs au but pour un but et deux passes dans le match. « On a quand même bien joué dans l’ensemble, mais on ne peut pas se permettre de faire des erreurs contre des joueurs de talent comme eux. Il faut mettre ce match de côté, et avec le nombre de fois qu’on a eu 4 victoires collées cette année il faut y croire. On a l’équipe pour le faire. »

Jim Hulton a indiqué qu’il s’agissait du meilleur match en série sur la route de sa troupe. « Ce qui fait le plus mal, c’est que c’était notre meilleur match sur la route en séries. Dans un amphithéâtre comme ça avec une foule survoltée, seulement de donner 21 tirs ça indique quel genre de match. On ne sort pas avec la victoire, mais il faut s’encourager et ce n’est pas fini. On a été la meilleure équipe au cours des deux derniers matchs, mais ça ne s’est pas confirmé avec le pointage. Cette équipe (Cataractes) est très opportuniste. Ce qui est bien c’est l’amélioration de notre désavantage numérique. Il faut maintenant jouer pour gagner, et non avec la peur de perdre. »

Fil du match

Tout comme le match #2 à Charlottetown, la tempête des Islanders s’est déferlée dans le territoire shawiniganais. N’eût été d’Antoine Coulombe devant le filet, la marque aurait pu être bien plus élevée comme l’indique les tirs au but 17-2 en faveur des visiteurs.

C’est l’échec avant des Islanders à deux hommes qui cause des problèmes aux Cataractes à sortir de leur zone.

À la 4e minute de jeu lors d’un avantage numérique, Jakub Brabenek ouvre la marque avec un tir de la pointe qui déjoue Coulombe dans le haut du filet.

Seulement 48 secondes plus tard, Xavier Bourgault égalise la marque sur un 2 contre un avec des passes de ses deux amigos Olivier Nadeau et Mavrik Bourque.

Ce filet n’a pas arrêté la tempête du club des Maritimes. L’échec avant a continué à nuire aux défenseurs shawiniganais. Le gardien Coulombe a dû bloquer plusieurs bonnes chances de marquer. 

Avec 6 minutes à faire à la période, Lukas Cormier enfile son 3e de la série finale sur des passes de Budgell et Simoneau pour redonner l’avance d’un but aux Islanders.

Dès la 2e minute de jeu en deuxième période, Bourgoal fait soulever le toit de l’amphithéâtre avec son deuxième du match pour égaliser la marque sur des passes de Dubé et Nadeau.

Les Cats ont montré plus d’intensité au deuxième vingt. Quatre minutes après le filet de Bourgault, Isaac Ménard propulse les Cats en avance pour une première fois dans la rencontre avec des aides de Dubé et Bourgault sur le quatrième tir seulement de la rencontre.

À la 15e minute, en l’espace de deux minutes, Patrick Guay redonne l’avance aux Islanders avec deux buts coup sur coup, ses 11e et 12e des séries.

Les Islanders ont mené 13-9 au niveau des tirs.

Les 5199 spectateurs ont eu droit à toute une troisième période de jeu.

Pour cet engagement, ce sont les Cataractes qui ont eu plus de momentum et qui ont mené pour les tirs 9-6.

À la septième minute, capitaine Bourque égalise la marque à la suite d’une brillante passe de Nadeau provenant de derrière le filet.

Dès le début de la prolongation, Charle Beaudoin envoie le disque vers le filet de Lapenna. Le meilleur défenseur défensif de l’année Noah Laaouan tente de dégager le disque de l’enclave, mais il l’envoie directement dans son filet ce qui procure la victoire aux Cats.

Les Islanders ont obtenu 36 lancers contre 21 pour les Cats, avec ¼ en avantage numérique, et 0/5 pour les Cats.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires