La France convoitera les JO d’hiver de 2030; Salt Lake City est la favorite pour 2034

PARIS — La ville de Salt Lake City sera sans surprise la favorite pour l’obtention des Jeux olympiques d’hiver de 2034. Par contre, à la surprise générale, le Comité international olympique a indiqué mercredi qu’il favorisera la candidature des Alpes françaises pour l’obtention des Jeux de 2030.

Le comité exécutif du CIO, qui souhaite dévoiler l’identité des villes qui accueilleront les deux prochaines éditions des Jeux olympiques d’hiver l’an prochain, a décidé d’entamer des discussions exclusives avec les représentants olympiques de la France et des États-Unis pour Salt Lake City.

Salt Lake City était seule en lice pour les JO de 2034, après que la ville de l’Utah eut présenté les JO d’hiver de 2002.

La candidature conjointe du secteur enneigé des Alpes françaises et de la station balnéaire de Nice, dans le sud de la France, était en compétition avec celle conjointe de la Suède et de la Suisse pour l’obtention des faveurs du CIO.

Le CIO a également mentionné que la candidature de la Suisse pour l’obtention des JO de 2038 avait obtenu un statut «privilégié».

Le CIO avait évoqué le mois dernier sa volonté d’octroyer les éditions des Jeux olympiques d’hiver de 2030 et 2034 en juillet prochain, à l’occasion d’une rencontre qui réunira environ 100 membres à Paris à l’aube de la cérémonie d’ouverture des JO de Paris.

Ce plan pourrait maintenant être appelé à changer, afin d’éviter qu’il y ait un éventuel conflit d’intérêts pour les membres du CIO qui seraient appelés à voter pour une candidature française alors qu’ils se trouvent dans la capitale du pays.