La Fédération française de ski critique l’octroi des Jeux d’Asie à l’Arabie saoudite

The Associated Press

PARIS — La Fédération française de ski, les maires des stations en montagnes et les instructeurs de ski ont sévèrement critiqué la décision d’octroyer les Jeux d’Asie d’hiver 2029 à l’Arabie saoudite, déclarant que cette décision va à l’encontre «de ce qui est désirable pour la planète».

Dans un communiqué aussi signé par l’union des opérateurs de stations, ils disent avoir eu «le souffle coupé» par ce plan de tenir les compétitions des «des lieux où les précipitations de pluie sont naturellement rares et où il n’existe aucun centre de ski, voire de pente».

L’Arabie saoudite accueillera cette édition des Jeux d’Asie dans les montagnes situées près du futur projet de ville de 500 milliards $ US Neom. Le Conseil olympique d’Asie a choisi la candidature saoudienne bâtie autour de la ville de Trojena, qui doit devenir un complexe de ski à l’année longue à compter de 2026.

Les signataires disent de ce projet qu’il est «aberrent» et que seulement en respectant les cibles établies lors de la signature de l’Accord de Paris, en 2015, que les générations futures pourront «vivre de façon heureuse sur notre planète et apprendre à skier».

L’Arabie saoudite accueillera aussi les Jeux d’Asie 2034 à Riyadh. Le pays doit aussi prendre part à une candidature sans précédent pour accueillir la Coupe du monde de football 2030, avec l’Égypte (Afrique) et la Grèce (Europe), faisant de cette candidature la première regroupant trois continents.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires