Sonia LeBel apporte son grain de sel juridique au Conseil du trésor

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Sonia LeBel apporte son grain de sel juridique au Conseil du trésor
La députée de Champlain, Sonia LeBel, dans son bureau de comté. (Photo : Audrey Leblanc)

POLITIQUE. Lors du remaniement ministériel annoncé par le premier ministre François Legault au début de l’été, la procureure de la Couronne de métier Sonial LeBel qui était la ministre de la Justice a hérité du poste de ministre du Conseil du trésor. Comment Mme LeBel se porte dans son nouveau ministère?

«Ça va très bien! J’apprécie mes nouvelles fonctions de plus en plus chaque jour en apprenant à les connaître. J’étais flattée, à la fin juin, en recevant ces nouvelles fonctions. C’était un beau geste de confiance», exprime la députée de Champlain.

En étant nommée au Conseil du trésor, Mme LeBel sort de sa zone de confort qu’est la justice. «C’est bien de sortir de sa zone de confort. Il faut se faire challenger dans la vie, mais j’apporte beaucoup mes notions juridiques parce que le Conseil du trésor, c’est beaucoup d’octrois de contrats. Je travaille actuellement sur les deux dossiers principaux, soit les mesures d’accélération pour la relance économique et la négociation des conventions collectives. J’aborde cependant mon mandat de façon plus large, c’est-à-dire comment on peut accélérer des projets d’infrastructures pour la relance économique.»

Bien qu’elle confie s’en ennuyer un peu, la justice la suit tout de même dans ses nouvelles fonctions.

«Je vais toujours m’ennuyer de la justice parce que c’est mon premier amour. J’ai été procureure de la Couronne depuis le début de mon assermentation, mais j’apporte cette notion de justice au Conseil du trésor parce qu’elle peut être adaptée dans un autre univers en donnant un autre angle de perspective.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires