Simon Rocheleau se présente comme conseiller municipal à Saint-Stanislas

Simon Rocheleau se présente comme conseiller municipal à Saint-Stanislas
Simon Rocheleau se présente comme conseiller municipal à Saint-Stanislas. (Photo : (Photo courtoisie))

SAINT-STANISLAS. Après avoir évolué dans le monde de l’ingénierie et de la robotique à l’Agence spatiale canadienne au fil des années 2010, c’est sur la scène municipale que Simon Rocheleau a le goût de s’investir au cours des prochaines années.

Après avoir évolué dans le monde de l’ingénierie et de la robotique à l’Agence spatiale canadienne au fil des années 2010, c’est sur la scène municipale que Simon Rocheleau a le goût de s’investir au cours des prochaines années.

Animé par une conscience sociale et environnementale dont il veut faire profiter les citoyens de Saint-Stanislas, il briguera le poste de conseiller municipal (siège #3) aux élections du 7 novembre avec le désir de passer à l’action et de faire progresser les dossiers au sein de son patelin.

Simon Rocheleau a choisi cette municipalité de la MRC des Chenaux il y a deux ans, avec sa petite famille, pour y trouver la quiétude et la qualité de vie qu’il désirait, dans un environnement qu’il apprécie au quotidien et qu’il souhaite protéger. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’il a eu un coup de foudre pour le patrimoine industriel et qu’il a acquis, avec son épouse, l’ancien moulin Cossette, qui est devenu sa maison familiale.

Aujourd’hui, ce père de deux jeunes enfants cultive le profond désir de s’investir dans sa communauté. La reconversion professionnelle qu’il a amorcée il y a quelques années, il souhaite la poursuivre en utilisant ses connaissances en ingénierie et en robotique au service des gens et de l’environnement.

Simon Rocheleau entre ici dans une vague écologiste qui s’active pour gagner la scène municipale et proposer une relève saine et enthousiaste en milieu rural. En harmonie avec les jeunes familles qui l’entourent, il épouse ce mouvement citoyen qui oeuvre pour que de nouveaux visages apparaissent dans les MRC Des Chenaux et Mékinac.

Mais d’abord et avant tout, c’est en observant le fonctionnement de la scène municipale à Saint-Stanislas, ces dernières années, qu’il a vu naître en lui le désir de faire progresser les choses. Parmi ses objectifs, il souhaite notamment travailler au rééquilibrage des trois grands piliers de la sphère municipale : l’économie, l’écologie et la démocratie.

« Actuellement, les décisions sont prises davantage en fonction de l’économie. Nous sommes plusieurs à être convaincus qu’il y a beaucoup de choses à faire du point de vue de l’écologie et de l’environnement », fait valoir Simon Rocheleau.  » Je souhaite vraiment avoir un impact positif pour faire en sorte que le village ressemble à ce que j’aimerais qu’il soit pour nos enfants dans quelques années. « 

Le dénominateur commun à toutes ses implications et à cette candidature sur la scène municipale reste toujours le même: devenir un acteur positif pour le développement de la région. Dès le 7 novembre, il entend le faire en conformité avec les trois règles qui ont toujours guidé ses actions : diplomatie, rigueur, et autonomie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Rene Baril
Rene Baril
1 mois

Tu aurais mon vote Simon si je demeurais dans le coin. Bonne chance.