Saint-Tite se tourne vers une surfaceuse électrique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Saint-Tite se tourne vers une surfaceuse électrique
Surfaceuse

SAINT-TITE. La Ville de Saint-Tite vient de lancer un appel d’offres pour procéder à l’acquisition d’une surfaceuse électrique neuve pour son aréna.

La date limite pour l’envoi de soumissions est le 28 avril prochain.

«On est vraiment dû pour une nouvelle surfaceuse, lance la mairesse de Saint-Tite Annie Pronovost. C’est une nécessité puisque la surfaceuse actuelle avait été achetée usagée à l’époque et on mettait beaucoup d’argent dessus. C’est fou comment on devait la réparer souvent. Ce n’était plus des petites dépenses pour la réparation. On s’est dit qu’on devait aller de l’avant.»

Pour l’instant, on retrouve une borne de recharge électrique dans le stationnement extérieur de l’aréna, et une borne devra être installée à l’intérieur pour la surfaceuse.

La mairesse indique que le conseil tentera d’aller chercher une subvention gouvernementale liée à l’électrification des transports. «On s’en va vers l’électrification des transports, et on s’est dit tant qu’à acheter une surfaceuse neuve, aussi bien qu’elle soit électrique. Qui sait si ça ne deviendra pas obligatoire? Il y a même des municipalités qui ont déjà une flotte de véhicules entièrement électriques.»

Une surfaceuse neuve conventionnelle peut valoir 100 000$, comparativement à environ 125 000$ pour une surfaceuse électrique. «On va y regagner par la suite. L’électricité c’est moins cher et avantageux pour l’environnement», ajoute Mme Pronovost.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires