Saint-Stanislas en action pour sa revitalisation

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Saint-Stanislas en action pour sa revitalisation
Sylvain Lemire, agent de développement à la SADC Vallée de la Batiscan, devant le nouveau pont en construction. (Photo : Stéphanie Paradis)

SAINT-STANISLAS. Le 23 octobre dernier, la Municipalité de Saint-Stanislas a présenté à ses citoyens le plan de développement pour sa revitalisation. Près d’une centaine de personnes étaient présentes, signe que les Stanois et les Stanoises ont leur milieu à cœur.

«Dans ce genre de rencontre, on se ramasse normalement avec une petite vingtaine ou trentaine de personnes. Les gens se sont beaucoup exprimés et ont des attentes. Il ne faut pas mettre les attentes trop élevées non plus. On les ramène sur terre souvent, car il faut y aller selon nos moyen », constate Sylvain Lemire, agent de développement à la SADC Vallée de la Batiscan.

La prochaine étape pour le comité de gestion sera de déterminer quelles sont les priorités et d’établir ce qui est réalisable physiquement et financièrement parlant.

La pharmacie située devant la sortie du nouveau pont de Saint-Stanislas

À court terme, le projet prioritaire devrait être l’aménagement à la sortie du pont, dès que l’avancement des travaux le permettra. En effet, comme son alignement diffère de l’ancien, toute la configuration de cette zone sera à repenser et à refaire. Bien entendu pour une question de sécurité, mais également pour une question d’esthétique.

La sortie du pont donnera désormais sur la microbrasserie Le Presbytère ainsi que sur la pharmacie Familiprix. L’affichage des commerces devra donc être repensé. Quant à la pharmacie, située à l’intérieur d’un bâtiment patrimonial qui devra «recevoir un peu d’amour», elle recevra du soutien pour rendre sa devanture plus esthétique, notamment en améliorant le stationnement actuel en gravier.

Un espace public au pied du pont sera également aménagé. Pour l’instant, on pense à des bancs, à de la végétation et peut-être même à une installation pour accommoder les cyclistes, le vélotourisme ayant pris de l’ampleur, selon Sylvain Lemire.

Pour l’ensemble de la revitalisation, la Municipalité ne se donne pas d’échéancier strict, autre que de classer les projets en court (2 ans), moyen (3 à 4 ans) et long terme (plus de 5 ans). Le plan de revitalisation s’inscrit dans une démarche continuelle, tant que les citoyens y croiront et s’impliqueront.

L’organisme Rues principales amène les municipalités à visualiser leur plein potentiel. Un outil que l’organisme se donne pour y parvenir, c’est la création d’esquisses de secteurs ciblés de la municipalité. Des esquisses de ce type pour Saint-Stanislas devraient voir le jour sous peu.

Fierté et appartenance

Par son plan de revitalisation, la Municipalité de Saint-Stanislas souhaite rehausser la fierté et le sentiment d’appartenance des gens. On souhaite consolider et bonifier l’offre de commerces et services au cœur du village, y attirer plus de clientèle touristique, favoriser la fréquentation de la rue principale, mettre en valeur la rivière Batiscan, diffuser et faire connaitre l’histoire du village et, par le fait même, mettre l’accent sur la beauté patrimoniale de ses bâtiments.

Dans les projets qui seront mis de l’avant d’ici les deux prochaines années, on veut développer d’une signalisation touristique, marquer les entrées du village par un aménagement fort et distinctif (éclairage, verdissement, art public), intégrer et sécuriser les déplacements des piétons et des cyclistes, bonifier l’offre de garderie, se doter d’une politique d’accueil et d’intégration des nouveaux résidents, encourager les propriétaires à contribuer à l’embellissement du village en organisant des concours de jardins fleuris, réaménager l’axe de la rue Saint-Gérard, revoir l’accès à la rivière et aménager des stationnements en conséquence.

À l’été 2019, le maire de Saint-Stanislas-de-Champlain, Luc Pellerin, avait annoncé un investissement de 10 000 $ pour embellir une portion de la rue principale, offrir le WiFi sur la plage et installer des points d’eau. Le projet prévoyait notamment de refaire l’aménagement paysager en face de l’église, et ce, jusqu’à la bâtisse de la pharmacie.

Le maire de Saint-Stanislas se serait cependant prononcé un peu trop vite, le projet n’ayant pas encore été approuvé, ni même encore présenté aux citoyens. « Avant de faire quoi que ce soit, il faut prendre le temps de réfléchir à ce qui sera fait et comment ce sera fait », précise Sylvain Lemire.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Lina De Rossi Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Lina De Rossi
Guest
Lina De Rossi

Dans ce cadre de revitalisation, la boulangerie Jardin d’Olympe a déménagé au coeur du village. Ouverture du mercredi au samedi durant la période hivernale. Sous peu, seront offerts dès gâteaux au chocolat dans une présentation particulière.