Saint-Narcisse se mobilise pour les élèves de l’école primaire

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Saint-Narcisse se mobilise pour les élèves de l’école primaire
L'école primaire de Saint-Narcisse. (Photo : Archives - Audrey Leblanc)

SAINT-NARCISSE. Un groupe de citoyens de Saint-Narcisse a organisé une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche afin d’acheter des instruments de musique pour les élèves fréquentant l’école primaire de la municipalité.

L’objectif initial d’amasser 1 500 $ a été largement dépassé. Mardi matin, près de 1 900 $ avait été récoltés. La campagne, qui se terminera dans deux jours, atteint déjà un taux de réussite de 126 %.

L’entièreté du montant amassé sera remise à l’école pour l’achat des instruments. Ceux-ci seront choisis en fonction de la somme totale récoltée. «Ça faisait plusieurs années qu’il n’y avait plus de musique à l’école. Les instruments étaient désuets et avaient été donnés, indique la directrice, France Brûlé. Cette année, c’est la première année que l’on remet la musique au programme. On l’offre de la 1re année à la 4e année et on a l’intention de l’offrir à la 5e année l’an prochain étant donné que c’est vraiment apprécié.»

«On a remis la musique à la demande des enseignants, précise cette dernière. On a un midi-musique qui est très populaire. On constate que ça plait beaucoup aux enfants. Selon le montant amassé, l’enseignant de musique, Alexandre Grimard, nous fera des propositions d’instruments à acheter. Présentement, on travaille beaucoup le chant parce qu’on a très peu d’équipements. On a été surpris par cette campagne de financement. C’est une joie pour nous de voir que la communauté se mobilise pour les enfants de l’école.»

D’une chorale virtuelle à une campagne de financement

C’est un concert de Noël virtuel qui a donné l’élan à cette campagne de financement. Passionnée de musique, Odette Cossette, une résidente de la municipalité, avait lancé l’idée à des amis, à l’automne dernier, de faire une chorale virtuelle pour Noël. Elle souhaitait ainsi faire plaisir aux personnes âgées et celles vivant seules qui ne pouvaient pas assister à la messe de minuit.

«C’était un petit projet au départ, simplement pour le plaisir, mais il a vite pris de l’ampleur, raconte-t-elle. On était une dizaine au départ et on est devenu une trentaine en cours de route à faire partie de la chorale. À cela s’est ajoutée une campagne de sociofinancement. C’est arrivé tout à fait par hasard.»

«J’avais besoin de la trame sonore d’une vieille chanson pour la chorale et M. Grimard a accepté de me la faire, poursuit Mme Cossette. Je voulais le payer pour le remercier, mais il a refusé en disant que je pouvais, à la place, faire un don et que ce don servirait à acheter des instruments de musique pour l’école. J’ai trouvé que c’était vraiment une bonne idée. Je n’étais pas la seule parce que d’autres membres de nos groupes ont décidé d’en faire une campagne de sociofinancement.»

Pour contribuer à la campagne, les gens peuvent accéder à la plateforme La Ruche en suivant ce lien : https://laruchequebec.com/fr/projet/des-instruments-de-musique-pour-lecole-de-la-solidarite

Quant aux vidéos de la chorale virtuelle, il est possible de les visionner ici : https://www.youtube.com/watch?v=Y9sMQSAdsjw&list=PLL9ELJEHXr4IlXC018B0chnkThwV5ZyNJ

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires