Préfet de la MRC des Chenaux : Gérard Bruneau passe le flambeau à Guy Veillette

Par Audrey Leblanc
Préfet de la MRC des Chenaux : Gérard Bruneau passe le flambeau à Guy Veillette
Les membres du conseil de la MRC des Chenaux ont rendu hommage à Gérard Bruneau, qui a occupé le poste de préfet de la MRC pendant 16 ans. On le voit à l'avant (à droite) accompagné du nouveau préfet, Guy Veillette (à gauche). (Photo : (Photo - Audrey Leblanc))

Après 16 ans à occuper le poste de préfet de la MRC des Chenaux, le maire de Saint-Maurice, Gérard Bruneau, a cédé sa place hier soir au maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette. C’est avec beaucoup d’émotion que les membres du conseil ont salué le travail accompli par leur collègue ces dernières années.

C’est en novembre 2005 que M. Bruneau a été élu préfet de la MRC. À l’époque, Christian Fortin, maire de Batiscan, l’accompagnait à titre de préfet suppléant. Puis, en 2011, M. Veillette a remplacé M. Fortin.

« À travers toutes ces années, Gérard, tu as dû composer avec des caractères très forts autour de la table, a mentionné M. Veillette lors de la séance du conseil de la MRC du 24 novembre dernier. Tu as su naviguer avec toute une diversité de personnes avec beaucoup de doigté pour créer un climat de confiance et de respect. Tu as su nous représenter très dignement. Je t’ai vu défendre les dossiers de la MRC avec vigueur et doigté. Je t’ai vu faire preuve de patience et de ténacité. Et ça nous a toujours bien servi. »

« J’ai vraiment eu la chance d’avoir un excellent professeur que j’ai pu observer et apprécié, a renchéri le maire de Saint-Narcisse. J’espère être en mesure d’être un aussi digne représentant de notre organisation. Gérard, je suis très heureux que tu aies choisi de demeurer en poste comme maire de Saint-Maurice. On va pouvoir profiter de ta sagesse et de ton expertise pour les quatre prochaines années. Mais j’avoue que ça me donne une pression supplémentaire pour bien jouer mon rôle avec autant d’aplomb que tu en as toujours eu. »

Touché par les témoignages de ses collègues, M. Bruneau les a, à son tour, chaleureusement remerciés. « Un grand merci à vous tous, a-t-il dit d’entrée de jeu. Quand l’ancien préfet m’avait proposé de prendre sa place, je ne m’y attendais pas du tout. Je voulais occuper le poste de préfet suppléant à l’époque. Puis, j’ai été élu préfet de la MRC en 2005. Je ne m’attendais pas du tout à faire 16 ans dans cette fonction. Oui, c’est beaucoup de travail et beaucoup d’implication, mais c’est tellement plaisant. »

Au fil des ans, M. Bruneau a travaillé avec une vingtaine de maires et mairesses au sein du conseil de la MRC. « J’ai eu du plaisir à travailler avec chacune de ces personnes, a-t-il souligné. Ce dont je suis le plus fier, c’est qu’ont ait réussi, collectivement, à former des comités de travail performants pour faire avancer les dossiers. Quand j’ai été élu préfet, je savais que je n’avais pas toutes les connaissances dans tous les domaines, mais j’ai pu m’appuyer sur des gens compétents dans leur domaine. On a réussi à aller beaucoup plus loin grâce à cette volonté de tous d’aller dans la même direction. »

Ce dernier a ajouté être convaincu que la MRC pourra aller encore plus loin avec Guy Veillette comme préfet. « Sans votre appui et celui des autres qui ont été élus ces 16 dernières années, ça fait longtemps que je me serais retiré. Si je me retire aujourd’hui, c’est parce que je veux donner du temps à ma municipalité pour qu’elle continue de se développer et aussi parce que je veux partager du temps de qualité avec ma famille », a conclu M. Bruneau sous un tonnerre d’applaudissements.

À compter de maintenant, c’est M. Veillette qui prend le relais. En janvier, il présidera pour la première fois le conseil de la MRC des Chenaux dans sa nouvelle fonction. Il sera appuyé du maire de Champlain, Guy Simon, qui agira à titre de préfet suppléant. Quant à M. Bruneau, il sera encore assis autour de la table, à titre de maire de Saint-Maurice.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires