Poursuite policière qui se termine bien mal à Batiscan

Par Rédaction Mékinac-Chenaux
Poursuite policière qui se termine bien mal à Batiscan
Photo - Archives

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont effectué une poursuite policière la nuit dernière. Celle-ci faisait suite à un vol de véhicule survenu plus tôt dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Les événements ont débuté vers 1h55 suivant à un appel logé au Service de police par un témoin. Celui-ci mentionnait qu’un véhicule venait d’effectuer des tonneaux suite à une perte de contrôle sur la rue J.Réal Desrosiers. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont constaté que le conducteur avait fui les lieux, et ce, malgré les dommages importants constatés sur le véhicule. Un ratissage des environs n’aurait pas permis de localiser celui-ci.

Vers 3h05, des policiers qui étaient en patrouille dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap se sont fait couper le chemin par une camionnette munie d’un épandeur à sel qui file à vive allure. Ceux-ci ont tenté en vain d’intercepter le véhicule qui a poursuivi sa course sur la route 138, en direction Est.

La poursuite s’est déroulée sur une distance d’environ 20 kilomètres avant de prendre fin suite à une perte de contrôle du conducteur à la hauteur de Batiscan. Personne ne fut blessé suite à l’événement.

Les policiers ont procédé à l’arrestation du conducteur. Après vérifications, ceux-ci ont constaté que la camionnette venait d’être volée dans un commerce du secteur Sainte-Marthe-du-Cap et que le suspect du vol était le conducteur du véhicule impliqué précédemment dans l’accident de la rue J.Réal Desrosiers.

Le suspect, un homme âgé de 38 ans connu des milieux policiers, a comparu par voie téléphonique ce matin. Il devrait être de retour au Palais de justice de Trois-Rivières, mardi le 23 avril pour faire face à des accusations de vol de véhicule, conduite dangereuse et fuite.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de