Place aux séries éliminatoires dans la LBSAM

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Place aux séries éliminatoires dans la LBSAM
Photo courtoisie

Une autre saison vient de se conclure dans la Ligue de baseball Senior A de la Mauricie (LBSAM). Les Loups de Louiseville et les Condors de Saint-Maurice ont remporté les honneurs dans leur division respective. Maintenant, on efface et on recommence alors que les séries éliminatoires se mettront en branle ce samedi 7 septembre.

Bien qu’il ne restait que deux parties au calendrier régulier avant de mettre sous presse, le classement était déjà confirmé pour les 12 formations. Le premier tour se veut quatre séances de «round-robin» entre trois équipes. Elles auront à s’affronter une fois chacune afin de déterminer les deux formations qui passeront au tour suivant, et celle qui devra ranger gants et crampons.

Les A’s Stratos de Mont-Carmel devront affronter les Aigles de Saint-Paulin et les Royaux de Saint-Étienne-des-Grès (10-6).

«Je m’occupe des A’s depuis 2003 et c’est la saison qui a été le plus complexe en terme d’effectifs. Nous avons joué un seul match avec notre équipe A. Nous avons une liste de 25 joueurs et dans 50% des matchs, nous avons appelé les 25 joueurs pour en avoir neuf sur le terrain. Nous avons composé avec les blessures, la maladie et un de nos meilleurs éléments qui s’est tourné vers la balle-molle», a confié Raphaël Blais, gouverneur des A’s de Mont-Carmel.

«Nos plans de 2020 sont déjà en branle et on va ajouter au moins cinq joueurs de talent qui vont se greffer à nous. En séries, on sait que tout peut arriver et je considère qu’on a de très bonnes chances. On a trois bons lanceurs et on a la chance de jouer sur deux week-ends différents. On a dû gagner 75% de nos matchs contre Saint-Étienne en séries éliminatoires et Saint-Paulin, c’est une nouvelle équipe qui est très similaire à la nôtre.»

Les Sénateurs de Saint-Tite ont quant à eux connu une saison à oublier, en récoltant qu’une seule victoire à leurs 16 premiers duels. Ils auront du pain sur la planche face aux Loups de Louiseville et aux Patriotes de Sainte-Ursule (7-9).

«La saison a été marquée par le manque de joueurs et ce n’est vraiment pas drôle. Je trouve ça plate, car je joue au baseball parce que j’aime le sport et j’ai dû fun. On a manqué beaucoup de matchs parce que nous n’étions pas assez de joueurs et je me suis couru toute l’année pour en trouver», a lancé l’entraîneur-chef, Luc Vézina.

«En séries, on devrait avoir tous nos joueurs alors on devrait être un peu plus compétitif. On va affronter deux bonnes équipes. Louiseville est très solide et Sainte-Ursule frappe la balle! On est parvenu à donner du trouble à des clubs dans les séries dans les deux dernières années alors on peut donner du trouble encore cette année.»

Saison de rêve

Les Condors de Saint-Maurice (13-3) et les Mustangs de Sainte-Anne-de-la-Pérade (11-5) ont connu une excellente saison, favorisant leur parcours au premier tour. Saint-Maurice fera face aux Red Sox de Pointe-du-Lac (1-15), ainsi qu’aux Estacades du Cap-de-la-Madeleine (8-8).

«Je m’attendais à une fiche de 10 victoires et 6 revers et on a fini avec 13 victoires et 3 défaites, dont 11 victoires de suite. On peut dire que ç’a été au-delà de nos espérances. Nos frappeurs ont été bons et la défensive a fait le travail. Les lanceurs ont livré ce qu’ils avaient à livrer alors oui c’est mieux que ce à quoi on s’attendait, mais je ne suis pas surpris de nos performances», a commenté Louis-Philippe Prince, entraîneur et gouverneur des Condors de Saint-Maurice.

«On entrevoit les séries d’un bon œil. On a beaucoup de lanceurs qui peuvent faire le travail et on a battu toutes les équipes au moins une fois cette saison. Toutes les séries se jouent chez nous alors, c’est un plus. On a l’équipe, l’expérience et la profondeur pour se rendre jusqu’au bout cette année. On a battu le Cap 6 à 0 la semaine dernière et Pointe-du-Lac peut causer des surprises, mais on sait quoi faire pour aller chercher la victoire.»

De son côté, Sainte-Anne-de-la-Pérade croisera le fer avec les Bombardiers Thermoform de Nicolet (10-6) et les Indians de Trois-Rivières Ouest (7-9).

«On a eu beaucoup de constance chez certains joueurs. On a aussi eu quelques revers d’un point, mais ça aurait pu virer d’un bord comme de l’autre. On vise toujours à être premier, mais on n’est pas déçu au deuxième rang», a pour sa part expliqué Sébastien Rompré, pilote des Mustangs.

«Ça va être difficile si Dame Nature ne nous aide pas, car on est la seule équipe à jouer deux fois lors du même week-end. C’est donc dire que si on utilise deux ou trois lanceurs dans le premier match, ils ne seront peut-être pas aussi efficaces le lendemain ou encore même non disponibles. On affronte deux bonnes équipes, dont les Indians qui sont quand même champions en titre. On espère que nos joueurs soient à 100%», conclut-il.

Les premières rencontres seront disputées ce samedi, dès 10h.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de