Pas de camp de jour à Saint-Maurice

Par Rédaction Mékinac-Chenaux
Pas de camp de jour à Saint-Maurice
(Photo : courtoisie)

SAINT-MAURICE. Le conseil municipal de Saint-Maurice et la coordonnatrice du service des loisirs ont pris la décision de ne pas offrir de camp de jour cette année.

Ce sont les ratios exigés qui ont motivé cette décision. C’est que les directives de la Santé publique auraient permis à 30 ou 40 enfants de prendre part au camp de jour, comparativement à 120 les années précédentes, et ce pour le même nombre d’animateurs qu’en 2019.

«Les restrictions sanitaires et le besoin de plusieurs locaux différent représentent aussi un problème, car nous devons assurer un environnement sanitaire et sécuritaire maximum pour chaque enfant afin de pouvoir organiser une telle activité. Les animateurs devraient demeurer avec leur groupe du début à la fin de la journée, ce qui nous aurait forcés à diminuer de beaucoup nos heures d’ouverture», indique la directrice générale de la municipalité dans un avis public.

Les groupes n’auraient pas pu se côtoyer entre eux et les jeux d’équipe avec un ballon, par exemple, n’auraient pas été acceptés.

«Nous comprenons que pour plusieurs parents, cette situation sera difficile, mais nous croyons que, dans les circonstances, il nous paraît problématique d’assurer un service équitable de cette envergure», complète la Municipalité.

Dans la MRC de Mékinac, Saint-Séverin-de-Proulxville a également renoncé à offrir un camp de jour pour la saison estivale 2020.

«Les normes pointues du guide, les restrictions au niveau du ratio et les considérations budgétaires jumelées au faible taux d’inscription d’année en année pour notre municipalité sont les points qui ont été au cœur de la prise de décision», indique la municipalité sur sa page Facebook. (M.E.B.A.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de