Saint-Tite se serre les coudes

Par Rédaction Mékinac-Chenaux
Saint-Tite se serre les coudes
500 bandeaux ont été créés bénévolement et offerts à des membres du personnel de la santé du CSSMTL (Photo : courtoisie)

SOLIDARITÉ. La communauté de Mékinac est tissée serrée. Elle en a encore une fois fait preuve alors que des résidents de Saint-Tite et Saint-Adelphe ont mis l’épaule à la roue dans un élan de solidarité qui a traversé la Mauricie pour se rendre jusqu’à Montréal.

L’initiative découle de Catherine Douville, du service du bénévolat du CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CSSMTL). Bien au fait de la problématique que le port du masque entraîne inévitablement des oreilles souffrantes, elle a décidé de se remédier à la situation. Originaire de Saint-Tite, elle a fait appel à sa famille et à sa communauté afin de venir au secours des employés du CIUSSS.

En effet, pour soulager les oreilles endolories de ses collègues, Catherine et sa famille, ainsi que plusieurs autres résidents de Saint-Tite, se sont mis à la confection de bandeaux à boutons pour tenir les masques durant les quarts de travail. Pour ce faire, ils ont dû aller à la quête… de boutons! C’est là que toute la communauté s’est mobilisée pour vider les tiroirs et dégarnir les vieux habits pour dénicher des boutons. Au final, 1040 boutons ont trouvé une deuxième vie dans les 500 bandeaux créés bénévolement et offerts gracieusement à des membres du personnel de la santé. À noter qu’aucun bouton n’a été acheté!

Il faut dire que cette initiative a été grandement appréciée. «Ils sont très beaux, mais surtout, très utiles! Les oreilles montréalaises de la communauté du CCSMTL disent un grand merci à cette belle initiative!», indique le service des communications du CCSMTL, citant principalement Diane, Isabelle, Nathalie et Denis.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de