L’armée cesse certaines activités non essentielles à cause de la pénurie de personnel

La Presse Canadienne
L’armée cesse certaines activités non essentielles à cause de la pénurie de personnel

OTTAWA — Le chef d’état-major de la Défense, le général Wayne Eyre, ordonne que toutes les activités non essentielles de l’armée soient mises sur pause afin de se concentrer davantage sur les opérations de recrutement et de rétention du personnel militaire.

Le général Eyre a envoyé cette directive aux commandants supérieurs de tout le pays, jeudi matin, au moment où les Forces armées canadiennes sont aux prises avec une pénurie de personnel sans précédent.

Dans sa missive, le chef d’état-major a expliqué que des mesures draconiennes doivent être prises pour que l’armée dispose d’assez de troupes pour répondre aux besoins croissants au pays et à l’étranger.

Les dernières opérations de recrutement n’ont pas permis de convaincre assez de nouvelles recrues de se joindre à l’armée pour répondre aux besoins, problème qui s’ajoute au fait que l’armée commence aussi à manquer de personnel plus expérimenté.

Cette décision du général Eyre était attendue depuis plusieurs mois. Elle vise à donner une nouvelle orientation aux forces armées pour faire du recrutement l’une de ses priorités, ce qui était rendu nécessaire par plusieurs années chargées en matière d’opérations en sol canadien et à l’étranger.

Les commandants militaires examineront de plus près quelles missions et activités ne sont plus essentielles, si certains postes dans leurs unités ne sont plus nécessaires, et même si certains objectifs de recrutement sont encore réalistes.

Le général Eyre s’est également montré ouvert à des conditions de travail plus souples pour les militaires, tout en soulignant la nécessité de changer la culture de l’armée pour attirer davantage les femmes, les Autochtones et les autres groupes sous-représentés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires