Nouveau projet domiciliaire à Grandes-Piles

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Nouveau projet domiciliaire à Grandes-Piles
Avec son Quartier du Belvédère, Denis Paquin croit pouvoir intéresser les jeunes familles qui n'ont pas les moyens de se construire à Shawinigan où le taux de taxation est plus élevé qu'à Grandes-Piles. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

IMMOBILIER. La municipalité de Grandes-Piles a vendu la montagne située derrière le Village du Bûcheron à un promoteur qui y aménagera un quartier résidentiel.   

Possédant déjà une cinquantaine de lots sur le bord de la rivière Saint-Maurice à Trois-Rives, Denis Paquin a décidé de développer le dernier endroit encore disponible à Grandes-Piles pour y construire des maisons.

Le Quartier du Belvédère dispose de 21 terrains d’environ 3000 mètres carrés, dont une quinzaine au sommet de la montagne sur un terrain relativement plat. Les lots se vendront de 29 000$ à 45 000$. « Les plus dispendieux ont une vue sur la rivière Saint-Maurice, le parc national et Saint-Jean-des-Piles. C’est une forêt mature là-haut avec des érables, des chênes et des hêtres de plus de 100 ans », explique Denis Paquin, un ébéniste de métier qui s’est lancé dans le développement immobilier en 2003 en lançant le Domaine Stillman, à Trois-Rives.

Le maire Michel Germain ne cache pas son enthousiasme face au projet. « C’est un endroit de rêve et de belles retombées pour Grandes-Piles », en évoquant des maisons de moyen haut de gamme pouvant valoir jusqu’à 300 000$.

Le chemin d’accès menant au sommet de la montagne est à la charge de la municipalité mais c’est le promoteur qui verra à construire les rues menant jusqu’aux propriétés qui devront évidemment être équipées de puits artésiens et de fosses septiques. C’est au sommet de la montagne qu’on retrouvait également la tour d’observation d’où le garde-feu observait d’éventuels incendies. Cet équipement faisait partie du Village du Bûcheron. « Nous l’avons démantelée il y a trois semaines, révèle Denis Paquin. Cela aurait coûté plus de 20 000$ la transporter par hélicoptère puis la réinstaller sur une fondation. »

Le Quartier du Belvédère devrait être prêt à accueillir ses premières maisons en octobre ou novembre prochain. D’ici là, le promoteur est à la recherche d’un jeune entrepreneur qui voudrait construire un ou des maisons modèles qui seront installées à l’entrée du futur développement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de