Débarquement de Normandie: Mékinac y était

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Débarquement de Normandie: Mékinac y était
Robert Couturier, de Notre-Dame de Montauban, était avec le Régiment de la Chaudière le matin du 6 juin sur les plage de Normandie. Il a traversé la moitié de l'Europe et comme ses camarades, était toujours présent le jour de la victoire. Pendant ce temps, son frère Léo servait avec le R22R en Italie.

GUERRE. Il y a 75 ans aujourd’hui, le 6 juin 1944, 14 000 Canadiens prenaient part au débarquement de Normandie en France, moment clé de la Seconde guerre mondiale.

Enseignant à l’école secondaire Paul-Le Jeune, Jean-Pierre Frigon a longtemps sensibilisé ses étudiants à cette journée historique en invitant des vétérans de la région, qui ont participé à cette opération militaire, à venir témoigner de leur expérience. Il a même à quelques reprises organisé des voyages avec ses étudiants pour aller directement sur la plage de Normandie où les soldats alliés ont entrepris la reconquête de l’Europe contre les nazis.

Au fil des ans, le professeur d’histoire a réussi à recenser 19 militaires natifs de la région de Mékinac, tous engagés volontaires, qui ont soit participé au débarquement de Normandie le 6 juin, soit qui sont débarqués dans les jours suivant et ont participé à la campagne de Normandie entre le 6 juin et le 18 août 1944 (fermeture de la poche de Falaise par l’armée canadienne).

Environ 125 000 canadiens ont combattu durant ces neuf semaines infernales et 18 700 furent tués ou blessés. Pour la seule journée du 6 juin 1944, un millier d’entre eux perdront la vie.

Avec la généreuse contribution de Jean-Pierre Frigon, voici les noms des 19 soldats de Mékinac qui ont participé à la campagne de Normandie.

Débarquement de Normandie (6 juin 1944) 

  • Edgar Gagnon (Lac-aux-Sables)
  • Albert Villeneuve (Lac-aux-Sables)
  • Jean-Paul Brousseau (Hérouxville)
  • Robert Couturier (Notre-Dame-de-Montauban)
  • Henrius Lavoie (Notre-Dame-de-Montauban)
  • Lucien Picard ((Notre-Dame-de-Montauban)
  • Marc-André Germain (Saint-Adelphe)
  • Jules Thiffault (Saint-Tite mais natif de Saint-Stanislas)
  • Laurent Michaud (Hérouxville)

Campagne de Normandie

  • Laurent Rompré (Saint-Séverin)
  • Alphonse Déry (Saint-Séverin)
  • Joseph Villeneuve (Lac-aux-Sables – frère d’Albert)
  • Aldéric Gagnon (Lac-aux-Sables – frère d’Edgar)
  • Francois Perron (Sainte-Thècle)
  • Les frères Gaston et Léopold Bourassa (Lac-aux-Sables)
  • Adonaï Chouinard (Saint-Tite)
  • Ovide Lahaie (Saint-Tite)
  • Rosaire St-Gelais (Sainte-Thècle)

À noter qu’Ovide Lahaie avait été rapporté tué au combat. Sa famille a porté le deuil jusqu’à ce qu’on découvre qu’il avait été blessé et fait prisonnier par les Allemands. Concernant Rosaire St-Gelais, il a fait partie d’un détachement canadien qui a participé au nettoyage du camp de concentration de Bergen Belsen, celui ou Anne Frank est décédée). Quant aux frères Edgar et Aldéric Gagnon, de Lac-aux-Sables, ils se mariés en Angleterre au terme de la guerre.

Tous ses vétérans sont aujourd’hui décédés, le dernier étant Jules Thiffault. À l’occasion du 50e anniversaire du débarquement en 1994, il témoignait ainsi: «Ce fût l’enfer durant 11 mois sans répit! Je fus blessé plusieurs fois par balles et éclats d’obus et quelques autres accidents! À chaque fois que je sortais de l’hôpital, je revenais au Régiment de la Chaudière, ma famille!»

Avec la collaboration de Jean-Pierre Frigon

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sylvie
Sylvie
3 années

Quel âge avaient ces soldats!

J-F Bordeleau
J-F Bordeleau
2 années

PS. Une petite correction, ce n’est pas Laurent Beaupré de St-Séverin mais bien Laurent Rompré. C’est mon oncle. Merci.