Le soccer en péril dans la MRC des Chenaux?

Le soccer en péril dans la MRC des Chenaux?

SOCCER. En 2016, on comptait 139 inscriptions du côté de l’Association de soccer des Chenaux. Deux ans plus tard, environ 50% de la clientèle n’y est plus, de sorte que certaines équipes ne pourront voir le jour cet été.

Effectivement,  l’Association de soccer des Chenaux n’a reçu que 74 inscriptions, comparativement à 123 l’an dernier. Seulement quatre équipes ont pu se faufiler dans Ligue de soccer de la Mauricie (LSM).

«Nous avons réussi à former des équipes de U 8-9-10 et de U 14-15-16, mais de justesse!  Elles s’ajoutent à nos deux équipes de niveau senior. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à faire des équipes U 11-12-13 (filles), ni du côté des U13-14 (gars) où il nous manquait seulement trois joueurs», confie d’emblée Maryse Bellemare, registraire et secrétaire de l’Association de soccer des Chenaux.

«Nous avons réussi à trouver des coachs, et même de nouveaux coachs. Chez le U 5-6, deux filles de l’équipe U16 ont accepté de prendre le poste, soit Shana Jacques et Magalie Talbot. David Bordeleau, joueur de soccer senior, à accepter de s’occuper du U 6-7. Ma fille joue U4 et j’ai longtemps joué étant jeune, alors j’ai accepté de coacher l’équipe U4», explique-t-elle.

La relève n’est pas assurée, bien au contraire! On compte dix inscriptions du côté U 4 (mixte), sept inscriptions du côté U 5-6 (mixte) et sept autres chez les U 6-7 (mixte). Les équipes de U4 à U7 font partie du Programme des sports mineurs Timbits qui se veut une ligue d’initiation et de développement où le but premier est d’avoir du plaisir.

«Nous avons seulement une équipe dans chacune des catégories. Normalement, nous avions deux équipes de dix joueurs et l’avenir était assuré. Par exemple, nos U4 d’aujourd’hui deviendront nos U 8 dans quatre ans et nous n’avons que dix joueurs! Si on en perd à chaque année,  est-ce que nous aurons assez de joueurs pour former une équipe U 8-9-10? C’est ce qui me fait peur, même si j’y crois au soccer», ajoute-t-elle.

«Chez les U 8-9-10, nous avons réussi à former une équipe mixte. Au niveau U 11, les gars et les filles seront séparés l’an prochain alors ça va être difficile de faire une équipe complète l’an prochain.»

Mme Bellemare s’explique difficilement la baisse d’intérêt envers le ballon noir et blanc.

«Ça reste un sport d’été et les familles voyagent beaucoup, comparativement aux sports d’hiver où il y a moins de vacances. Nous avons fait une relance auprès des joueurs 2015, 2016 et 2017, et nous avons fait des relances via le portail étudiant des parents, ainsi que  sur Facebook, et malgré tout, nous en sommes à 74 joueurs (41 gars/33 filles)», témoigne-t-elle.

«Il y a la Ligue de baseball aussi, alors c’est une nouvelle offre pour les jeunes. C’est peut-être une raison? L’interminable hiver n’a sans doute pas aidé dans le sens où les gens ne sont pas encore dans le mood

Rappelons que Saint-Maurice et Notre-Dame-du-Mont-Carmel de font pas partie l’Association de soccer des Chenaux.

«Notre comité s’est fait élire et les inscriptions s’en venaient. Nous sommes arrivés tard alors nous avons utilisé les formules de recrutement déjà en place. L’an prochain, on regardera si on peut modifier certaines choses et adopter nos propres stratégies. Il y a plusieurs questions que nous nous poserons et nous regarderons ça attentivement», conclut Mme Bellemare.

À noter que les inscriptions sont encore possibles en contactant le assosoccerdeschenaux@gmail.com. La saison devrait s’amorcer le 14 mai prochain (niveau senior).

Les matchs locaux du FC des Chenaux se jouent à Sainte-Anne-de-la-Pérade, Saint-Narcisse ou Champlain.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires