Mékinac veut accueillir de nouveaux arrivants

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Mékinac veut accueillir de nouveaux arrivants
La nouvelle ressource du SDÉ de la MRC de Mékinac, Stéphanie Fortin (3e à gauche), est ici en compagnie de Mélissa Ouellet, directrice Soutien à la direction générale à la Caisse Desjardins de Mékinac-Des Chenaux; Geneviève Frappier, attachée politique de la députée-ministre de Champlain, Sonia Lebel; Bernard Thompson, préfet de la MRC de Mékinac; Nadia Moreau, directrice du SDÉ de la MRC de Mékinac; et Marylou Lafrenière, conseillère régionale en immigration pour le ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

ACCUEIL. Mékinac devient la première MRC en Mauricie à se doter d’une ressource de coordination à l’accueil et à l’intégration de nouveaux arrivants.

Entrée en poste le 2 décembre dernier, Stéphanie Fortin se joint à l’équipe du Service de développement économique (SDÉ) de la MRC de Mékinac. C’est grâce à un appui financier de 200 000$ provenant du Mouvement Desjardins et de 33 070$ du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration que la MRC a pu créer ce nouveau poste.

«Cela nous assure de compter sur cette ressource pour au moins deux ans», explique Nadia Moreau, directrice du SDÉ. Cette dernière explique que plusieurs projets sont sur la glace présentement dans la région à cause de la problématique de la pénurie de main d’œuvre.

Développer des stratégies pour retenir les gens en place et recruter de nouveaux travailleurs provenant de l’extérieur font partie des mandats confiés à Stéphanie Fortin. Dans un premier temps, elle fera une tournée de la MRC pour dresser un portrait de la situation. «Le but est d’avoir une ressource qui saura vendre le territoire à de potentiels nouveaux arrivants et qui pourra également accompagner les gens, les guider dans leur intégration et servir de facilitateur dans le milieu», ajoute Nadia Moreau

Préfet de la MRC de Mékinac, Bernard Thompson se réjouit lui-aussi de cette embauche. «On part vraiment de zéro», explique le maire de Hérouxville, ajoutant que la MRC comptait être proactive pour accueillir de nouveaux arrivants, n’excluant pas notamment de participer à des missions à l’étranger.

Les équipes du SANA (Service d’accueil aux nouveaux arrivants) de Trois-Rivières et Shawinigan pourront servir de support pour la mise en place du service dans les premiers mois. Au terme du mandat, la MRC de Mékinac souhaite déposer une politique qui favorisera les conditions d’accueil de nouveaux arrivants, quelqu’en soit leur provenance.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de