Le pickleball comme projet entrepreneurial

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le pickleball comme projet entrepreneurial
Les jeunes lors de la formation en novembre dernier. (Photo : courtoisie)

SAINT-TITE. Le responsable du volet entrepreneurial à l’école secondaire Paul-Le Jeune, Denis Bourassa, a mis de l’avant le pickleball intergénérationnel comme projet entrepreneurial au sein d’un groupe d’élèves.

L’année dernière, l’école a acheté pour 3000$ d’équipement grâce à des collaborations monétaires de l’Unité régionale du loisir et du sport de la Mauricie et de la MRC de Mékinac.

M. Bourassa a conçu le projet en trois phases.

«D’abord, trois adeptes du pickleball, Jacques Gagner, Yves Bégin et Vincent Richard, sont venus à l’école pour donner une formation sur le jeu aux jeunes en novembre dernier. Même si ce sport est habituellement pratiqué par des plus vieux, les jeunes ont eu la piqûre. Sur une période d’une semaine, on a organisé un tournoi entre les professeurs et les élèves du secondaire 2 au secondaire 5.»

La troisième phase du projet entrepreneurial consiste en un tournoi régional amical qui se déroulera à l’école le 15 février. L’inscription se fera le matin même de l’événement à l’école Paul-Le Jeune de Saint-Tite à compter de 8h30.

Trois catégories seront disponibles: participation, débutant et avancé.

«Ce sera une journée pour s’amuser et il y aura aussi des prix de participation que les élèves sont allés chercher. Il y a eu vraiment un bel engouement pour ce sport à l’école. Il y a beaucoup de joueurs de ping-pong de l’école qui ont essayé le pickleball. On va voir où ce projet entrepreneurial va nous mener, mais il y a une curiosité qui s’est installée», ajoute M. Bourassa.

Cinq jeunes de l’école gravitent autour de la réussite de ce projet entrepreneurial.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de