Le Père Noël est un cowboy

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Le Père Noël est un cowboy
Accompagnant les deux créateurs du Village Western Kapibouska, Philippe Dumais et André Léveillé, on retrouve Linda Marchand, de l'Association des commerçants de Saint-Tite, et Marisol Gélinas, coordonnatrice du village. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

FÊTES. Le Village Western Kapibouska (VWK) se mettra dans l’esprit des Fêtes le samedi 14 décembre alors que s’y tiendra la 1e édition du Marché de Noël Cowboy.

Entre 10h et 18h, le public pourra s’y magasiner ses derniers cadeaux dans une ambiance festive alors que musique, spectacle pour enfants et activités ludiques s’y dérouleront.

«Entre 20 et 25 exposants sont attendus, révèle Marisol Gélinas, coordonnatrice du VWK.  On y trouvera des créations d’artisans, des objets de décoration et des produits agroalimentaires.»

Côté musique, une chorale de 40 enfants de l’école de musique Félix Leclerc, à Shawinigan, entonnera des airs de Noël dès 10h15. Les personnages de Pat Patrouille prendront la relève vers 11h. À 16h, c’est la formation Veranda qui viendra mettre de l’ambiance avec sa musique teintée de bluegrass, folk et de country.

Mais auparavant, en après- midi, le Père Noël et la Mère Noël seront de passage au village pour y distribuer des cadeaux aux enfants. La mascotte du Festival Western Galop est aussi attendue. Au travers de toute cette animation, les amateurs de hockey sur table seront invités à démontrer leur adresse au cours d’un tournoi.

L’Association des gens d’affaires de Saint-Tite est aussi associée à ce 1er Marché de Noël Cowboy. Durant la journée, les visiteurs du village seront ainsi invités à embarquer à bord d’un autobus décoré et animé qui fera des haltes chez la trentaine de commerçants de l’association. Des cartes-cadeaux seront tirées au hasard parmi les participants qui monteront à bord.

Plus de 10 000 visiteurs cet été

Marisol Gélinas a profité du dévoilement de cette foire de Noël atypique pour dresser le bilan de la dernière saison du VWK.  Avec ses nouveaux décors westerns et la présence d’une troupe de théâtre interactive, le village a frappé fort et les résultats ont été à l’avenant alors que plus de 10 000 visiteurs ont été recensés lors des 15 journées où il y a eu de l’animation.

«C’est certain que le Festival Western fausse un peu les données, mais dans nos samedis réguliers, on pouvait recevoir plus de 300 personnes», souligne la coordonnatrice. Avec la fête de l’Halloween, où plus de 400 visiteurs ont participé malgré la mauvaise température, et le marché de Noël dans une dizaine de jours, le VWK remplit peu à peu sa mission de prolonger l’ambiance western à Saint-Tite au-delà des dix jours du festival. «Ce village, comme le disent tout le temps ses fondateurs, Philippe Dumais et André Léveillé, c’est un projet rassembleur. Nous voulons qu’il appartienne à tout le monde, que les gens se l’approprient», termine Marisol Gélinas.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de