Le Grand Prix de Trois-Rivières bel et bien de retour

Photo de jcossette
Par jcossette
Le Grand Prix de Trois-Rivières bel et bien de retour
La fermeture de la frontière aux voyages non essentiels a forcé le GP3R à se réinventer et à regarder dans un rayon plus national pour combler sa programmation, y allons donc avec ladite série DIRT. (Photo : : : Jonathan Cossette)

Le Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) a confirmé la présentation de sa 51e édition. Elle mettra en vedette la série NASCAR Pinty’s, la Coupe Nissan Sentra, la série F1600 Canada, le CTCC, le Super Production Challenge, ainsi qu’une toute nouvelle épreuve de monoplaces avec la série DIRT. Les séries SuperMotos et SuperQuads seront déplacées à Sainte-Geneviève-de-Batiscan, tandis qu’une épreuve de Karting se tiendra à Saint-Célestin.

C’est grâce à la mise en place de conditions sanitaires favorables et à la confirmation des calendriers des séries de courses faisant partie de sa programmation que le Grand Prix de Trois Rivières a pu aller de l’avant.

 » On est vraiment content de pouvoir vous annoncer la tenue de notre Grand Prix. Ces derniers mois, on a étudié les meilleures pratiques (évènementielles) qui se font ailleurs et on va pouvoir monter un site sécuritaire. Il y aura deux zones, soit la Zone Cogeco et la Zone Bell. La troisième zone sera celle des paddocks et malheureusement pour cet été, les spectateurs n’y auront pas accès. D’ailleurs, les gens qui y auront accès devront présenter une preuve de double vaccination ou utiliser un de nos tests rapides dont nous disposerons. On a un plan solide, sécuritaire et très agréable pour les pilotes et les gens qui les accompagnent « , a lancé Dominic Fugère, directeur général du GP3R.

 » Outre nos séries habituelles, on va accueillir une nouvelle catégorie de monoplaces avec les voitures de la série DIRT. Elles sont habituées sur terre battue et nous allons les amener sur circuit routier. Elles sont habituées à tourner à gauche seulement alors on va les faire tourner des deux côtés. C’est la série la plus présente au Québec avec 90 voitures et on espère en avoir 40 chez nous. On sait que Marc-Antoine Camirand aura un volant, ainsi que le Trifluvien François Bellemare, qui a piloté souvent ici. Raphaël Lessard va être là aussi. « 

En effet, la fermeture de la frontière aux voyages non essentiels a forcé le GP3R à se réinventer et à regarder dans un rayon plus national pour combler sa programmation, y allons donc avec ladite série DIRT.

 » C’est une occasion en or de nous faire connaître, mais aussi de faire valoir nos jeunes vedettes montantes « , a pour sa part commenté Dominic Lussier, président de l’Autodrome Granby et de l’Académie DRIVR.  » Avec Maxime et Josiane Plante, William et Evan Racine, en plus des frères Félix et Jérémy Roy (dont le père Martin Roy a roulé au GP3R en NASCAR Pinty’s), ce sont trois fratries d’excellents pilotes qui pourraient impressionner la foule, j’en suis convaincu! « 

Sainte-Geneviève-de-Batiscan et Saint-Célestin

Le GP3R Virtuel, organisé en collaboration avec les Amis du GP3R et la série EGT Challenge, lancera les hostilités le 6 août. Le lendemain, les épreuves de SuperMotos et SuperQuads se dérouleront sur le circuit Luc-Mathon, à Sainte-Geneviève-de-Batiscan, tandis qu’une épreuve de karting se tiendra le 8 août, mettant en vedette des pilotes de la série NASCAR Pinty’s, sur le circuit SC Performance, à Saint-Célestin.

Le port du couvre-visage sera exigé selon les normes en vigueur lors de l’événement et le GP3R se réserve le droit de modifier les conditions d’accueil du public, des concurrents et des travailleurs selon l’évolution des consignes sanitaires. Comme c’est l’habitude, l’évènement trifluvien offrira à la population un feu d’artifice pyromusical à grand déploiement et des spectacles scéniques gratuits dont les dates et les détails seront confirmés dans les prochains jours.

Spectateurs restreints

Pour le moment, le nombre de spectateurs admis est toujours restreint en raison de la pandémie mondiale.

 » On va pouvoir accueillir 500 personnes en admission générale, en plus des gens dans les gradins. On peut accepter 5000 personnes par site, mais on doit les cloîtrer alors on va se limiter à 500 pour le moment. D’ailleurs, on a aussi réduit le prix de nos billets de 17$ (admission générale) et de 20$ (gradins) sachant que les gens n’auront pas accès aux paddocks et que c’est habituellement un plaisir pour eux « , a expliqué le directeur général.

Monsieur Fugère a également été questionné à propos de la bâtisse industrielle qui depuis des semaines, sert de lieu de vaccination.

 » On est toujours en contact avec le CIUSSS et nous avons une excellente collaboration. Le dossier a avancé avec la possibilité de devancer les deuxièmes vaccins et des journées de congé sont prévues bientôt alors on regarde pour voir si ça pourrait coordonner avec les dates du Grand Prix. On a plusieurs options sinon, dont laisser un accès aux gens à vacciner sur notre site « , a-t-il confié.

Les billets seront en vente dès 9h, ce vendredi 9 juillet, au GP3R.com et au 1-866-416-9797.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires