«Le Festival Western, c’est comme retourner chez nous» – Brigitte Boisjoli

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
«Le Festival Western, c’est comme retourner chez nous» – Brigitte Boisjoli
Brigitte Boisjoli sera du Festival Western de St-Tite avec le spectacle exclusif «Pionnières». (Photo : courtoisie)

CULTURE. Brigitte Boisjoli a une affection particulière pour le Festival Western de St-Tite. D’ailleurs, elle y présentera le spectacle exclusif Pionnières le 7 septembre.

Le spectacle mettra aussi en vedette Cindy Bédard, Annie Blanchard, Luce Dufault, Laurence Jalbert, Martine St-Clair et Martin Fontaine.

«Ces filles sont des coups de cœur pour moi. Elles sont merveilleuses! Et Martine [St-Clair] est une idole. Quelle grande voix! Elle voudrait peut-être chantonner une chanson de Dolly Parton ce soir-là», indique Brigitte Boisjoli.

Les spectateurs entendront de grands succès des reines du country québécois et américain. On y entendra assurément des chansons de Renée Martel, mais aussi d’autres pièces tirées de son plus récent album, Women, sur lequel elle rend hommage aux grandes chanteurs de country des États-Unis comme Lynn Anderson, Patsy Cline, Skeeter Davis, Patti Page et Wanda Jackson.

«Je veux que ce soit un beau spectacle, avec des duos et trios. Ça donne une autre couleur aux chansons. Je pense qu’on aura bien du fun», lance-t-elle.

Et elle ne le cache pas: elle se sent particulièrement chez elle à Saint-Tite. «Le Festival Western, c’est comme retourner chez nous. Chaque fois, c’est un spectacle très familial. À Saint-Tite, on sent cette chaleur country. C’est une famille. On sent bien cet attachement et le public est fidèle. D’ailleurs, on voit souvent les mêmes visages qui viennent nous rencontrer après les spectacles. Cette proximité particulière dans le monde du country m’a séduite», ajoute l’interprète.

Si elle a baigné dans plusieurs univers musicaux depuis ses débuts sur scène à l’âge de 14 ans, la musique country fait partie d’elle. De sa famille. C’est dans ses racines.

«Je ne me ferme pas de porte. J’ai autant de plaisir à chanter du pop que du country. Le country est une belle niche que j’ai trouvée. Ça me colle à la peau. J’aimerais que mon prochain album original, dans le futur, soit teinté de country. Je pense que j’ai trouvé ma voie. J’ai vraiment du plaisir à tout chanter, mais le country, ça me fait quelque chose», conclut-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de