Le Comité environnement La Pérade prend forme

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Le Comité environnement La Pérade prend forme
Les membres fondateurs du Comité Environnement La Pérade : Gabrielle Nobert-Hivon, Nancy Benoit, conseillère municipale, Magaly Macia, Stéphanie Tremblay, Elizabeth Faucher, conseillère municipale, et Pierre Campeau. (Photo : Cédric Lebouc)

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE. Un Comité environnement se met présentement en place à Sainte-Anne-de-la-Pérade dans le but de sensibiliser, informer et créer des initiatives en environnement.

Lorsqu’il sera officiellement lancé, le Comité environnement La Pérade (CELP) entend se pencher sur divers enjeux environnementaux ciblés par les citoyens et proposera des orientations de protection de l’Environnement et de développement durable, en partenariat avec le conseil municipal.

«Ça fait suite à la mise en place de la politique familiale et amie des aînés. Il y a eu un large sondage parmi les citoyens et l’environnement était sorti fortement. Une des actions de la politique a ainsi été de soutenir un Comité environnement. On sentait un engouement des citoyens et, comme on compte sur deux conseillères municipales avec nous, le conseil municipal n’est pas trop loin», explique Gabrielle Nobert-Hivon, membre fondatrice du CELP.

C’est en décembre dernier que les organisateurs bénévoles du Salon écolo ont été approchés par le conseil municipal pour participer à la mise sur pied du comité.

«L’idée était d’utiliser les compétences environnementales des organisateurs bénévoles, ainsi que leur intérêt et leurs connaissances, pour définir la structure du comité et le démarrer. On avait prévu faire le lancement le 22 avril à l’occasion du Jour de la Terre et tenir une consultation publique, mais on a dû reporter le tout. Toutefois, je pense que la pandémie a fait prendre conscience à plusieurs personnes des enjeux en matière d’environnement, alors on s’est dit qu’on devrait continuer nos démarches malgré tout», précise-t-elle.

Les orientations du comité seront dictées par les préoccupations et actions initiées par les citoyens de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Des préoccupations sont déjà ressorties lors de la mise en place de la politique familiale, telles que le recyclage, le compostage, les jardins communautaires et collectifs, les espaces verts et le jardinage écologique.

Lorsque la situation le permettra, le CELP tiendra une consultation publique en marge de son lancement officiel pour travailler sur ces thématiques et de brasser de nouvelles idées.

«Ça permettra de mettre la table, de faire parler du projet et aller chercher de nouvelles préoccupations pour alimenter une banque d’actions futures», ajoute Gabrielle Hivon-Nobert.

Une page Facebook du Comité environnement La Pérade est maintenant en ligne. Entre temps, les citoyens intéressés à être informés des développements ou à se joindre au comité peuvent écrire à environnementperade@gmail.com ou appeler au 418 325-4281.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de