Le Carrefour jeunesse emploi (CJE) se réinvente

Rédaction Hebdo Journal
Le Carrefour jeunesse emploi (CJE) se réinvente
Photo courtoisie

Depuis la fermeture des bureaux physiques du Carrefour jeunesse emploi (CJE) Trois-Rivières/MRC des Chenaux il y a maintenant dix semaines, 1450 heures ont été investies dans l’intervention auprès de 347 clients actifs. En ces temps de confinement, le CJE tient à rappeler que son équipe d’intervenants et de conseillers est présente pour accompagner les jeunes adultes à se réaliser.

Cet accompagnement touche l’emploi, le maintien à l’école, le démarrage d’entreprise et la stabilisation de la situation psychosociale des jeunes de 16 à 35 ans de la ville de Trois-Rivières et de la MRC des Chenaux.

Avec le virage numérique du CJE, 16 formations virtuelles et groupes de discussions en ligne ont été élaborés en fonction des besoins éprouvés par les jeunes. Une soixantaine de personnes y ont participé jusqu’à présent avec des thèmes aussi variés que le stress, la gestion du temps, le déconfinement, le jardinage, les relations personnelles en cohabitation et les façons de stimuler sa créativité.

Les membres de la direction du CJE, ainsi que les agents de différents projets, consolident leurs partenariats et travaillent sur les activités à venir afin d’assurer la continuité de tous les services du CJE. En tout, on parle de 45 heures de rencontres avec les principaux partenaires, soit Services Québec, les intervenants scolaires, le Comité de main d’œuvre, Place aux jeunes en région, le personnel enseignant et le Regroupement des Carrefours jeunesse Emploi du Québec.

Formation continue

Conserver son statut d’expert-conseil pour la jeunesse demande au CJE de soutenir la formation continue de ses employés. Depuis la mi-mars, les 32 employés ont reçu au total 184 heures de webinaires et cours en ligne sur la situation de l’emploi, de l’éducation et de l’entrepreneuriat.

Le conseil d’administration a fait le choix de reporter l’assemblée générale annuelle à l’automne selon les recommandations de la Santé publique à propos des rassemblements. Cependant, le rapport annuel sera disponible dès juin pour les partenaires qui souhaitent l’obtenir. (JC)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de