La mairesse de Grandes-Piles se voit comme une rassembleuse

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La mairesse de Grandes-Piles se voit comme une rassembleuse
Caroline Clément, mairesse de Grandes-Piles. (Photo : courtoisie)

GRANDES-PILES.  À sa première expérience en politique municipale, Caroline Clément a été élue avec plus de 52% des voix dans la course à quatre à la mairie de Grandes-Piles. La jeune femme de 39 ans désire faire de Grandes-Piles un village uni.

Mme Clément réside à Grandes-Piles depuis plus de 15 ans. « J’ai fondé ma famille ici, mes enfants sont nés ici. Je sentais le besoin des gens d’être unifié à Grandes-Piles. Les gens ont plus un sentiment d’appartenance à leur secteur, plutôt qu’à Grandes-Piles. »

La mère de famille de trois enfants indique qu’elle s’est toujours impliquée pour son village, et c’est probablement ce qui a fait la différence pour son élection.

« J’ai plus invité les gens à venir me rencontrer plutôt que d’aller cogner chez eux pour les rencontrer. Je pense que ç’a été bien perçu. Par exemple, j’invitais les gens à un café-causerie pour parler de différents sujets », exprime la nouvelle mairesse. 

Mme Clément indique qu’elle pourra s’investir comme elle le veut pour sa municipalité comme elle n’a pas de travail fixe. Elle travaille plutôt par contrat.

Bien entendu, Mme Clément veut d’abord se familiariser avec l’appareil municipal. Le maire qui l’a précédée Michel Germain a mis l’emphase sur le développement domiciliaire de certains terrains à Grandes-Piles. La nouvelle mairesse veut-elle poursuivre dans cette voie? « Je dois prendre connaissance des dossiers. Les développements ont été mis en place sur des terrains, mais la Covid a freiné la construction de résidences. C’est certain que c’est un apport de taxes important. Le seul bémol que je vois, oui le développement, mais à quel prix? Je veux voir à quel niveau c’est nécessaire et comment ça peut être fait. Je n’ai pas envie qu’un promoteur arrive, qu’il rase tout parce qu’il faut un développement. Il faut garder les acquis qu’on a pour le bien-être du village dans son entièreté. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Serge Gelinas
Serge Gelinas
1 mois

Tu es une femme de caractère et tu sauras mener à bien ta nouvelle mission