100 œuvres pour célébrer la diversité du fleuve

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
100 œuvres pour célébrer la diversité du fleuve
Les peintres du St-Laurent (Photo : courtoisie)

ART. Entamée il y a cinq ans, la collection «Hommage au Saint-Laurent» a maintenant réuni les 20 dernières œuvres, celles-ci représentant la Gaspésie, qui complètent cette collection unique d’œuvres d’art figuratives mettant en valeur la beauté et la diversité des paysages qui bordent le fleuve Saint-Laurent.

Les peintres du Saint-Laurent Gérard Boulanger, Yvon Lemieux,  Robert Roy, Yvon St-Aubin et le Champlainois Raymond Quenneville travaillent sur ce projet depuis l’automne 2015.

«On est des peintres avec des carrières de plus de 25 ans. On avait tous peint le fleuve de façon occasionnelle, comme d’autres régions du Québec. L’idée m’est venue de faire une collection pour léguer une vision artistique de ce joyau. Nous sommes des peintres avec des visions différentes, mais on partage la même ferveur», raconte Raymond Quenneville.

De ses débuts en Ontario jusqu’à sa sortie sur le golfe du Saint-Laurent à l’extrémité Est du Québec, les artistes ont parcouru les rives du fleuve à la recherche des plus beaux paysages. Ils ont sélectionné ensemble, chaque année, les tableaux les plus marquants et les plus représentatifs qu’ils ont réalisés du fleuve dans les régions visitées.

L’artiste Raymond Quenneville dans son atelier de Champlain

«On a commencé à Kingston, là où le lac Ontario devient le fleuve. Au final, on l’a parcouru de Kingston à l’île d’Anticosti. Ç’a été un voyage extraordinaire! Ça m’a amené à découvrir des régions que je connaissais mal. C’est surprenant de constater comme le Saint-Laurent est un fleuve merveilleux», raconte l’artiste peintre de Champlain qui confie avoir été étonné par la diversité des paysages offerts par le fleuve.

100 œuvres pour célébrer la diversité du fleuve

Au final, ce sont 100 œuvres originales et une quarantaine de croquis et de pochades qui constituent la collection dans son entier.

«Ce projet nous a aussi mis à l’épreuve sur le plan artistique, souligne Raymond Quenneville. Au quotidien, on est moins porté à sortir de notre zone de confort. J’ai beaucoup appris en participant à ce projet.»

Maintenant que le cœur de la collection est assemblé, les artistes contribuent à l’édition d’un livre attendu pour novembre 2020. En plus de présenter l’ensemble des œuvres, l’ouvrage fera le récit des voyages et des rencontres qui auront mené à la création de cette collection.

Par ailleurs, la réalisation d’un court documentaire portant sur le projet sera finalisée cet hiver. Une équipe de tournage a suivi les peintres du Saint-Laurent  dans la création de leurs œuvres et à quelques moments charnières du projet, comme la présentation de la collection «Hommage au Saint-Laurent» au parlement. Le documentaire devrait être prêt pour le printemps 2021.

Enfin, les tableaux seront réunis dans le cadre d’une exposition majeure présentée au grand public, au plus tard en 2022. «La pandémie de COVID-19 a bousculé l’horaires des différents lieux d’exposition. Dans la région, il est encore prévu que la collection soit présentée à Trois-Rivières, mais on ne peut pas encore préciser de date», indique M. Quenneville.

Le groupe d’artistes souhaiterait ultimement que la collection «Hommage au Saint-Laurent» devienne une collection permanente avec un lieu d’ancrage.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires