La Chambre de commerce de Mékinac et l’UQTR s’allient

Par Rédaction Mékinac-Chenaux
La Chambre de commerce de Mékinac et l’UQTR s’allient
La directrice générale de la Chambre de commerce de Mékinac, Mélanie Thiffeault, la directrice du Service du développement institutionnel et des affaires publiques de l’UQTR, Danielle St-Amand, et le président de la Chambre de commerce de Mékinac, Daniel Hamelin. (Photo : (Photo courtoisie))

PARTENARIAT. La Chambre de commerce de Mékinac et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ont conclu une nouvelle entente de partenariat les unissant pour les trois prochaines années.

Cette entente a pour objectif de favoriser les échanges de collaboration entre les membres des deux organisations et de maximiser les retombées de ces échanges dans leur milieu respectif.

«Nous sommes très fiers de ce nouveau partenariat. Un autre bel avantage qui s’ajoute pour nos membres», souligne Daniel Hamelin, président de la Chambre de commerce de Mékinac.

Le partenariat se concrétise notamment par la présentation de résultats de recherche lors de dîners-conférences ou de panels où sont conviés les membres de la Chambre de commerce de Mékinac, ainsi que par une implication de l’UQTR dans le Gala reconnaissance Desjardins de la Chambre de commerce de Mékinac. Les deux organisations s’engagent donc à faciliter le maillage pour qu’émergent des projets porteurs.

La directrice du Service du développement institutionnel et des affaires publiques de l’UQTR, Danielle St-Amand, croit que ce partenariat pourra faciliter la proximité avec la communauté et mettre de l’avant la mission de service à la collectivité de l’UQTR.

«Les projets potentiels qui en découleront, non seulement en collaboration avec la chambre de commerce mais également avec ses membres, seront sans aucun doute multiples et bénéfiques pour toutes les parties prenantes. Que ce soit par le biais de travaux universitaires comme les PICOM (projet d’intervention dans la communauté), de stages, d’essais ou autres, cette entente offre à nos étudiants des possibilités d’apprentissage pratique attrayantes. Qui plus est, elle offre à nos professeurs un terrain de recherche fertile, terrain qui, par le fait même, permettra de doter leur enseignement de données probantes et actuelles, au bénéfice des étudiants», exprime Mme St-Amand.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de