Justin Genest se rapproche du Top 10 québécois

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Justin Genest se rapproche du Top 10 québécois
Justin Genest est actuellement 11e au Québec dans la catégorie 12 ans - masculin. (Photo : Photo courtoisie – Yves Longpré)

SAINT-TITE. Justin Genest est un jeune athlète de patinage de vitesse courte piste qui se distingue déjà par son talent. Celui qui participe aussi aux Jeux du Québec 2019 n’aura pas de répit, car il a rendez-vous à Trois-Rivières, les 16 et 17 mars, pour participer au Championnat québécois par catégorie d’âge.

Le jeune homme de 13 ans sera le seul patineur de l’équipe Les étoiles filantes de Saint-Tite présent à cette compétition.

«Cette année est une saison exceptionnelle. C’est grâce à mes trois participations (sur quatre) dans le Groupe 1 que j’ai pu cumuler les points nécessaires afin d’être sélectionné au Championnat québécois par catégorie d’âge. Avec ma participation aux Jeux du Québec, ce sont mes grandes fiertés de la saison», confie-t-il.

«Normalement, j’ai entre trois et quatre semaines entre deux compétitions. Le fait d’avoir été sélectionné à la fois pour les Jeux du Québec et pour le Championnat par catégorie d’âge réduit mon temps de récupération entre les deux. Il était cependant impensable pour moi de manquer l’une ou l’autre de ces opportunités.»

Le Championnat québécois regroupe les meilleurs patineurs et servira de sélection pour accéder au Championnat canadien de l’Est. Ce ne sera donc pas chose facile pour l’athlète.

«Ce serait vraiment nice d’y être sélectionné, mais je vise quand même le Top 10 du groupe 12 ans – masculin. Une médaille, c’est une belle reconnaissance, mais ce n’est pas tout. Ce qui m’importe le plus, c’est l’amélioration de mes temps et de continuer ma progression dans le classement.»

Âgé de 13 ans depuis l’automne, le jeune Genest est classé dans la catégorie 12 ans puisque le classement est fait en raison de l’âge du patineur en date du 1er juillet. Il est tombé en amour avec son sport à l’âge de 7 ans.

«Mes parents étaient à la recherche d’un sport me permettant de bouger et de canaliser mon énergie. Ça m’a plu dès mon premier essai et s’en est suivie une passion pour la compétition. J’en suis maintenant à ma 6e saison avec le Club Les étoiles filantes de Saint-Tite», se souvient-il.

«J’adore l’intensité physique et le développement d’habiletés telles que l’équilibre et l’endurance. Le plus difficile, ce sont les horaires chargés. Je suis toujours content d’être sur la glace, mais l’ajout de la période d’entraînement supplémentaire ne me laisse pas beaucoup de temps pour la pratique d’autres sports.»

L’étudiant ne sait toujours pas ce que l’avenir lui réserve.

«Tant que la passion pour le patinage de vitesse sera là, je vais mettre tous les efforts nécessaires pour continuer à progresser et me positionner parmi les meilleurs. Est-ce que je passerai un jour à l’équipe élite? Est-ce que j’atteindrai l’équipe canadienne? Est-ce que j’irai aux Jeux olympiques? Je n’en ai aucune idée et je préfère ne pas me projeter aussi loin.»

Le récipiendaire d’une Bourse de la Fondation Claude Mongrain à l’automne 2016 est actuellement 11e au Québec dans la catégorie 12 ans – masculin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de