Hérouxville devient amie des enfants

Par Rédaction Mékinac-Chenaux
Hérouxville devient amie des enfants
De gauche à droite, on retrouve Sonia LeBel, députée de Champlain et ministre de la Justice, Stéphanie Lacoste, du Carrefour action municipale et familles, les enfants de l’école primaire Plein Soleil, Bernard Thompson, maire de Hérouxville et préfet de la MRC de Mékinac ainsi que Carole Hubert-Ruel, conseillère municipale de Hérouxville, responsable des loisirs et répondantes des questions familles (Photo : courtoisie)

Déjà bien active dans l’offre destinée aux enfants et aux familles sur son territoire, la municipalité d’Hérouxville a reçu la toute première accréditation Municipalité amie des enfants (MAE) de Mékinac.

Le Carrefour action municipale et famille (CAMF), en collaboration avec UNICEF Canada, a procédé le mardi 3 décembre à la remise de cette accréditation, en présence de quelques 85 élèves de l’école Plein Soleil, du maire et préfet Bernard Thompson, de la conseillère municipale responsable des loisirs et des questions famille Carole Hubert-Ruel, de la directrice de l’école Plein Soleil Nathalie Roy et de plusieurs citoyens.

La municipalité d’Hérouxville est ainsi devenue officiellement la première municipalité accréditée municipalité amie des enfants (MAE) dans Mékinac.

Rappelons d’ailleurs qu’en mai dernier, la MRC de Mékinac est devenue la première de la région à obtenir son accréditation MRC amie des enfants (MAE). En appui à cette démarche, plusieurs municipalités se sont engagées à devenir MAE à leur tour, au cours des prochains mois, d’où cette grande première à Hérouxville. Les intentions de la municipalité s’inscrivent dans la poursuite de celles établies par la MRC de Mékinac, soit l’amélioration du réseau cyclable, la mise en valeur des réussites enfants et des projets qui leur sont destinées ainsi que l’amélioration de la qualité et de l’accès aux services.

«Pour nous, il était clair que la municipalité d’Hérouxville devait enclencher le plus rapidement possible le processus afin de rejoindre ce merveilleux mouvement, souligne Bernard Thompson, maire d’Hérouxville et préfet de la MRC de Mékinac. Les enfants et les familles ont toujours occupé une place de choix dans les priorités municipales et dans la prise de décision du conseil. L’accréditation est un accomplissement, mais aussi le point de départ de nouveaux projets qui viendront animer notre municipalité.»

«Nous avons déjà fait un grand nombre d’améliorations dans les infrastructures, comme au parc municipal par exemple, et nous travaillons à avoir le plus d’activité possible pour les enfants. Nous avons beaucoup de citoyens qui nous soulignent combien c’est plaisant d’avoir autant de choses dans un milieu comme le nôtre, témoigne Carole Hubert-Ruel, conseillère municipale responsable des loisirs et responsable des questions famille d’Hérouxville. Nous avons déjà plusieurs idées en tête et nous travaillons avec des partenaires pour les rendre concrètes afin que notre population puisse en profiter et continuer de vivre dans un milieu actif, à leur image et où il fait bon vivre en famille.»

Également présente sur place, la députée de Champlain et ministre de la Justice Sonia LeBel a tenu à souligner les efforts déployés par la municipalité pour obtenir et faire rayonner sur le terrain cette accréditation.

«Je tiens à saluer les efforts et la proactivité de la municipalité d’Hérouxville afin que les intérêts et le bien-être des enfants soient mis de l’avant dans leur communauté dès le plus jeune âge. Une région comme celle de Mékinac, qui travaille fort pour éviter l’exode des jeunes vers les grands centres urbains, a tout à gagner en se distinguant de cette façon. En se sentant respectés et entendus, les enfants ont beaucoup plus de chances de devenir des citoyens engagés et de développer un sentiment d’appartenance fort par rapport à leur milieu de vie», soutient-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de