Hérouxville: déménagement de l’hôtel de ville

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Hérouxville: déménagement de l’hôtel de ville
Bernard Thompson, maire de Hérouxville devant le nouvel hôtel de ville situé à l'ancienne caisse Desjardins. (Photo : atrick Vaillancourt)

HÉROUXVILLE. Faute d’espace dans l’immeuble où elle était, la municipalité de Hérouxville a saisi l’opportunité de la vente de la Caisse Desjardins pour déménager l’hôtel de ville dans un bâtiment où la superficie est doublée.

« On avait vraiment un espace réduit dans nos anciens locaux. On n’avait même plus de place pour les archives, commente le maire de la municipalité, Bernard Thompson. On a comme projet d’embaucher un employé de plus, alors on manquait vraiment de place. »

La municipalité avait déjà fait une approche auprès de Desjardins il y a trois ans lorsque le bâtiment a été mis en vente. « Le prix de vente ne nous convenait pas, en sachant ce qu’il y avait à faire comme travaux, et que ç’a été payé par les membres de Desjardins. L’immeuble a été finalement mis en vente, et ça n’a pas fonctionné. Il y avait un seul employé pour toute la bâtisse. Lors du changement de directeur, j’ai contacté Charles Massicotte-Bourbeau, et on s’est très bien entendu », explique M. Thompson.

Après avoir fait faire une analyse du bâtiment, la municipalité devait injecter 40 000$ pour la réfection et l’aménagement des lieux. « Le conseil d’administration a accepté de nous céder la caisse, et il nous a donné en plus une réduction de 25 000$ sur le prix en don à la communauté. Ce qui a fait qu’on a acquis le bâtiment pour un coût de 57 000$. Avec les réfections, c’est un projet de près de 100 000$ », indique le maire.

M. Thompson affirme que ç’a été une entente à l’amiable avec Desjardins, qui conserve aussi le guichet automatique au même endroit, en louant l’espace à la municipalité. « Desjardins a eu la sensibilité de leur milieu et de leur communauté. J’ai trouvé ça bien. »

La salle du conseil demeurera à la salle communautaire. On retrouve aussi la bibliothèque à cet endroit. La location des anciens bureaux de la municipalité a été attribuée à ZEC Mauricie. « Pour aider cet organisme à but non lucratif, on a loué les locaux au prix de l’électricité pour les aider. Ça fait notre affaire comme il y a quelqu’un dans nos anciens locaux. En plus, nous avons reçu une subvention de 40 000$ du Fonds région ruralité volet 2, et nous allons aménager un espace de travail collaboratif au deuxième étage. On va l’offrir aux citoyens qui n’ont pas l’internet à la maison pour réaliser des présentations. L’espace pourra servir pour la communauté. Le projet se fera à l’automne. »

Le déménagement a commencé le 28 juin dernier. Les travaux seront entièrement exécutés en août pour le nouvel espace municipal.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires