Gaétan Lebel, un bénévole passionné

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Gaétan Lebel, un bénévole passionné
Gaétan Lebel, un octogénaire de Saint-Stanislas, est membre du Club de motoneige depuis sa fondation. (Photo : Audrey Leblanc)

SAINT-STANISLAS. Même s’il a de la difficulté à marcher, Gaétan Lebel ne rate pas une occasion de se promener en motoneige. Membre du club du comté de Champlain depuis sa fondation, l’octogénaire cumule plus de 20 ans de bénévolat pour l’organisation.

«J’ai acheté ma première motoneige avec mon neveu au début des années 70, raconte M. Lebel. J’ai commencé à faire de la motoneige dans ce temps-là et je n’ai jamais arrêté depuis. Je me souviens que ma première motoneige était petite. Au fil des ans, je crois bien que j’en ai eu 14 au total.»

Chaque année, il parcourt en moyenne 5 500 km en sillonnant les sentiers environnants. Le plus long trajet qu’il a fait était un aller-retour au Saguenay, il y a de cela quelques années, en compagnie de son frère.

«Ce que j’aime le plus de ce sport, c’est qu’on a la chance de circuler dans des endroits où on ne pourrait pas y aller en auto, comme dans les montagnes, confie M. Lebel. C’est un plaisir pour moi, un loisir. J’en fais souvent avec mon frère et des amis qui habitent dans le coin. Parfois, on se donne rendez-vous dans un relais et on part en petit groupe de 5-6 motoneiges.»

Son implication au sein du club de motoneige a débuté vers 1978, lorsqu’il est parti de Saint-Séverin pour venir s’installer à Saint-Stanislas. «Quand je suis arrivé ici, je suis devenu le directeur du secteur de Saint-Stanislas. J’ai fait un an ou deux et quelqu’un d’autre a pris le relais», mentionne M. Lebel.

«Ensuite, je suis revenu comme directeur du secteur à l’automne 2000, si ma mémoire est bonne, poursuit ce dernier. Depuis, je n’ai jamais arrêté. Je suis l’un des plus vieux bénévoles du club, mais j’aime encore ça et il n’y a rien qui va m’empêcher de faire de la motoneige. J’ai mal aux jambes. J’ai de la misère à marcher, mais dès que je suis assis sur ma motoneige, je suis correct. Et surtout, ça me rend heureux.»

En tant que directeur du secteur de Saint-Stanislas, Gaétan Lebel vend des droits d’accès et s’assure que les sentiers soient bien entretenus et sécuritaires. «Je fais le tour des sentiers régulièrement, précise-t-il. J’ai la possibilité de sortir tous les jours.»

Il faut dire que, comme bien des bénévoles, M. Lebel ne compte pas ses heures. Pour lui, il s’agit d’abord et avant tout d’un loisir. Il prend plaisir à se promener doucement d’un relais à l’autre. «En plus, ça me fait sortir et prendre l’air», conclut-il en riant.

243 kilomètres

Le Club de motoneige du comté de Champlain a été fondé en 1972 et compte maintenant plus de 1 000 membres. Au total, ce sont 243 kilomètres qui sont répartis à travers la MRC des Chenaux et Trois-Rivières.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires