Fête nationale: Sainte-Anne-de-la-Pérade honorée

Photo de jcossette
Par jcossette
Fête nationale: Sainte-Anne-de-la-Pérade honorée
Diane Aubut, qui a reçu le prix des mains de Guy Rousseau, directeur général de la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie, était accompagnée de Maryse Bellemare. (Photo : (Photo Jonathan Cossette))

MAURICIE.

La Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie a dévoilé les activités dans le cadre de la Fête nationale prévue le 23 juin prochain à l’Amphithéâtre de Trois-Rivières. Elle en a également profité pour remettre son prix Artisan de la Fête nationale 2021 à Patricia Powers, mais également son prix Artisan 2020 à la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

C’est donc avec le sourire aux lèvres que la mairesse Diane Aubut est montée sur la scène accompagnée de Maryse Bellemare, technicienne en loisirs, vie culturelle et communautaire.

« À partir du moment où on a engagé Maryse pour s’occuper des loisirs, on a décidé de déplacer la Fête nationale au centre du village et c’est venu faire toute la différence. C’est devenu plus qu’une Fête nationale, mais la fête de toutes nos citoyens et même au-delà de notre municipalité. Le comité qui organise l’événement avec Maryse fait vraiment preuve d’imagination à chaque année pour faire en sorte de rejoindre le plus grand nombre possible de gens, peu importe la catégorie d’âge », a confié la mairesse.

Cette année, la Fête nationale se tiendra sous plusieurs contraintes de mesures sanitaires. Le comité de la Fête nationale, qui accueillait habituellement les services de garde, ira notamment à la rencontre de jeunes dans les services de garde accompagné de Clown Brillantine.

« Quand Pierre-Louis Paquin m’a appelée pour me dire que nous avions gagné, ça m’a vraiment beaucoup touchée, a lancé Mme Bellemare. Je suis arrivée en 2012 à Sainte-Anne-de-la-Pérade, trois semaines avant la Saint-Jean-Baptiste, et je me souviendrai toujours que mon directeur général m’annonçait que je devais organiser une fête de la Saint-Jean-Baptiste et les camps de jour dès le lendemain. Le comité de loisirs n’était pas encore formé et j’ai relevé le défi. »

« On a un comité de bénévoles incroyables, des Péradiens de naissance comme des Péradiens d’adoption qui ont décidé de faire de cette fête-là ce qu’elle est devenue aujourd’hui. On a hâte à notre fête cet été parce que ça va venir marquer le début du déconfinement », conclut-elle.

La Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie n’avait pas pu remettre son prix Artisan 2020 l’an dernier en raison de la pandémie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires