«Exposer en musée est une chance exceptionnelle!»

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
«Exposer en musée est une chance exceptionnelle!»
L’œuvre «Dark Side on Me» d’Annie Cossette. (Photo : courtoisie)

ARTS VISUELS. L’artiste-peintre Annie Cossette présentera ses œuvres dans deux musées du Québec au cours des prochaines semaines.

«Exposer en musée est une chance exceptionnelle! Je vais continuer de travailler fort pour continuer de m’ouvrir d’autres portes», lance la Genevièvoise.

Elle participera d’abord au Salon d’automne du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire dans le cadre de l’exposition «Les 150 variations du confinement». L’artiste de Sainte-Geneviève-de-Batiscan y présentera une œuvre plus sombre, à l’image de la façon dont elle a vécu son confinement au printemps.

«C’est la seule œuvre que j’ai faite durant le confinement. Ça m’a beaucoup affectée. J’ai beaucoup réfléchi et j’ai effectué beaucoup de recherches sur la COVID-19 pendant cette période. Je suis allée voir comment ça se passait à travers le monde. Ça m’a assombrie de constater que plusieurs pays cachaient beaucoup d’informations. Les symposiums ont été annulés également. Depuis la pandémie, c’est la page blanche. Ça a court-circuité mon élan créatif», confie Annie Cossette.

L’œuvre Dark Side on Me déroge de la palette de couleurs habituellement plus vives utilisées par l’artiste. «Tous les artistes ont leur technique. En même temps, on se doit d’expérimenter et de créer dans différentes sphères. En ce sens, c’est normal que tout ce qui se passe influence mon art. Cette fois, ma palette est davantage dans les bleus assez foncés, le noir, le gris et le rouge», note-t-elle.

Le Salon d’automne sera légèrement retardé et se fera à la réouverture des institutions muséales, le Musée de Mont-Saint-Hilaire se trouvant en zone rouge. L’exposition se déroulera donc du 29 octobre au 29 novembre.  Par ailleurs, pour que l’exposition puisse être accessible au plus grand nombre, elle sera aussi accessible gratuitement sur le site Internet du musée au  www.mbamsh.com/exposition/salon-automne.

Annie Cossette a également été invitée à prendre part à une exposition au Musée des maîtres et artisans du Québec pour une troisième année avec le regroupement d’artistes Le Levant de l’Orient à l’Occident. Elle y a aussi invité les artistes Stephen Babin (Trois-Rivières) et Philippe Mérizzi (Laval), deux artistes avec lesquels elle a eu plusieurs échanges artistiques depuis le début de la pandémie.

«C’est une joie immense pour moi de faire deux expositions d’importance cette année et d’être enfin une artiste reconnue par mes pairs! Le chemin a été long et ardu», souligne la Genevièvoise.

Si tout se déroule comme prévu, on pourra aussi voir ses œuvres à la bibliothèque de Batiscan en novembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires