Enregistrement d’un spectacle aux Grandes Estrades

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Enregistrement d’un spectacle aux Grandes Estrades
Marc-André Rioux, leader de Lendemain de veille, photographié alors que les techniciens étaient à ériger la scène au centre des Grandes Estrades Coors Banquet. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

SAINT-TITE. Le temps de quelques heures le 23 février dernier, les Grandes Estrades Coors Banquet sont revenues à la vie…   

Une scène avec un décor de saloon avait été érigée au milieu de l’arène pour y accueillir le groupe Lendemain de veille et leurs deux invités spéciaux: Steve Veilleux (Kaïn) et David Jalbert. La douce température et les petits flocons de neige qui virevoltaient donnaient au lieu un air magique.

Le spectacle sera diffusé gratuitement le samedi 13 mars à 21h sur les réseaux sociaux du groupe et du Festival Western de St-Tite (FWST). «Comme le band n’a pu faire de spectacles depuis l’été dernier, j’ai eu l’idée d’approcher l’organisation ici pour présenter la 1e édition hivernale du festival western», a mentionné l’instigateur de l’évènement, le producteur David Dubé.

Pour être certain d’offrir un produit de qualité aux fans, le spectacle d’une durée de 75 minutes a été joué à deux reprises. «On peut se permettre ça. S’il y a des choses qu’on n’aime pas, on arrête et on recommence. On devrait terminer vers 2h du matin», a poursuivi David Dubé en entrevue avant le début de l’enregistrement.

Groupe inspiré par la musique country et folklorique et très populaire en région, Lendemain de veille a un album à son actif, 1000 bouteilles, et prévoit lancer Le party est pogné en juin prochain.

«On va jouer des pièces des deux albums, expliquait Marc-André Rioux, chanteur du groupe. Puis comme on s’est fait connaître durant une dizaine d’années comme un groupe de reprises, on a eu l’idée d’inviter deux amis dont on a souvent chanté les chansons.»

Lendemain de veille a participé aux cinq dernières éditions du FWST et les musiciens se disaient très heureux de poursuivre cette tradition avec ce spectacle. Durant la pandémie, le groupe a offert à quelques reprises des prestations en direct écoutées par plus d’un millier de fans. «On pense qu’avec ce bassin et le public du festival western, on devrait attirer pas mal de monde devant leur écran», a déclaré en terminant David Dubé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires