Du talent à revendre

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Du talent à revendre
Lorence Pronovost n’est pas près d’oublier sa saison 2018-2019. Photo Hebdo Journal - Jonathan Cossette

Lorence Pronovost joue déjà dans la cour des grands

Lorence Pronovost n’a que trois ans d’expérience en gymnastique, mais ça ne l’a pas empêché de s’élever parmi les meilleures. Les nombreuses heures d’entraînement ont été payantes, car la jeune athlète a remporté trois médailles – dont une d’or – cet hiver.

«Ça fait maintenant trois ans que je pratique la gymnastique. J’ai longtemps voulu en faire, mais mes parents ne voulaient pas trop au début (rires). J’ai pratiqué à domicile et ils ont finalement décidé de m’inscrire. J’aime vraiment ça!», lance la jeune fille de Saint-Narcisse.

«J’aime bien le fait que ce soit un sport individuel et qu’on ait la possibilité de pouvoir toujours atteindre plus , il n’y a pas vraiment de limite à ce que nous pouvons faire et c’est ça qui me motive à aller m’entraîner! Ce n’est pas toujours facile. J’ai plus de facilité au sol et dans le saut. Je dirais que j’ai le plus difficulté à la poutre parce que je n’ai pas vraiment d’équilibre.»

Âgée de 14 ans, elle est de niveau JO6 (Junior Olympique 6) et elle s’entraîne au Club GYM TRM, à Trois-Rivières. Elle n’est pas près d’oublier sa saison 2018-2019.

«À Lévis, j’ai terminé première aux sauts et deuxième au sol. À Montmagny, j’ai terminé en troisième place aux sauts. Je n’avais jamais eu de première place dans une grosse compétition, alors je pleurais de joie sur le podium. C’était le plus beau moment de ma vie», confie-t-elle.

Et que lui réserve l’avenir?

«J’ai autant besoin de bouger que de respirer! La gymnastique, c’est vraiment ma passion et j’y pense tout le temps tout le temps. C’est ce qui me rend heureuse dans la vie. Présentement je m’entraîne trois fois par semaine pour un total d’une dizaine d’heures d’entraînement par semaine.»

«Je ne veux pas arrêter. Il me reste deux ans à faire avec le club et je verrai. Je reste un peu loin pour m’inscrire en sports-études, mais on verra rendu-là», conclut-elle.

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de