Du basketball et volleyball au mois d’août?

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Du basketball et volleyball au mois d’août?
Les terrains de basketball et volleyball s'ajoutent à une offre déjà bien nantie du côté de Notre-Dame-du-Mont-Carmel avec le rugby, de dekhockey, le soccer, le tennis, notamment. (Photo : (Photo Jonathan Cossette))

NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL. Les tout nouveaux projets du service des loisirs de Notre-Dame-du-Mont-Carmel vont bon train, de sorte que les terrains de volleyball et de basketball devraient être fins prêts pour le mois d’août.

Ces deux nouveaux sports s’ajouteront à tous ceux offerts par le service des loisirs de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, dont les installations sont à rendre jalouses les autres municipalités.

« Présentement, ce n’est pas facile pour les municipalités avec les contracteurs qui sont très occupés, ainsi que le manque de matériaux. De notre côté, nous aurons un terrain de basketball réglementaire avec deux filets, alors on attend surtout après l’asphaltage. Notre terrain et celui de volleyball devraient être prêts au mois d’août », confie le directeur des loisirs, Guy-Luc Beaupré.

« Oui, nos projets coûtent des sous, mais c’était déjà projeté au budget. De plus, on a une très bonne équipe d’employés très habiles dans les travaux. C’est donc dire qu’on est toujours en mesure d’en faire plus avec chaque sou investi. »

Les deux nouveaux sports s’ajoutent à une offre déjà bien garnie du côté de Notre-Dame-du-Mont-Carmel avec le rugby, de dekhockey, le soccer, le tennis, notamment.

« On est bien content! On aura également notre Véloparc Valmont qui inclura un skatepark. Il devrait être prêt en octobre et on s’attend à ce que ce soit l’un des plus gros en Mauricie, sans oublier la pumptrack de BMX. C’est un projet avoisinant les 500 000$. On a un comité de sélection pour l’entrepreneur et ensuite, il faut faire la visite de chantier. Il n’y aura pas beaucoup de sports qu’on ne pourra pas pratiquer chez nous », ajoute M. Beaupré.

« Notre-Dame-du-Mont-Carmel est vraiment sur une lancée et cela se reflète sur son pouvoir d’attraction auprès des familles, exprime, pour sa part, le maire de la municipalité, Luc Dostaler. Nous sommes très bien pourvus en matière d’infrastructures de loisirs, mais il faut parfois plus pour satisfaire les adolescents et les jeunes adultes. Ce projet de skatepark et de pumptrack me tenait à cœur parce qu’il offre à ces derniers ce qu’ils désirent, ce qu’il faut pour les maintenir actifs. »

Rappelons que le Véloparc Valmont représente un projet total de 435 000$, dont 291 528$ proviennent de subventions des deux paliers gouvernementaux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires