Des trousses éducatives et ludiques dans les camps de jour

Par marie_eve_alarie
Des trousses éducatives et ludiques dans les camps de jour
Les trousses comprennent des jeux et des livres. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

MRC DES CHENAUX. Tout au long de l’été, près de 2000 jeunes fréquentant les camps de jour de la Mauricie pourront bénéficier d’activités variées à réaliser à partir d’une trousse pédagogique qui contient des livres et des jeux. L’objectif: freiner la perte des acquis observée durant la période estivale chez les jeunes de 5 à 12 ans.

Grâce au projet pilote L’affaire est dans le sac, 32 trousses pédagogiques ont été distribuées pour les camps de jour de Trois-Rivières, La Tuque, de la MRC de Maskinongé et de la MRC des Chenaux. Chaque trousse comprend 20 livres et huit jeux, tous recommandés par un comité de professionnels. Un guide d’animation est aussi inclut pour permettre à l’animateur du camp de jour d’avoir des idées d’activités complémentaires pour faire vivre des expériences amusantes aux enfants selon leur âge.

« Il y a quatre groupes de jeunes touchées par la perte d’acquis durant l’été ou ce qu’on appelle la glissade de l’été: ceux qui sont peu ou pas exposés au livres et aux jeux, ceux qui éprouvent déjà des difficultés d’apprentissage, les jeunes issus de familles allophones dont le français n’est pas la langue principale parlée à la maison et ceux qui n’ont pas de difficultés apparents, mais pour qui c’est plus difficile à la rentrée s’ils ne sont pas exposés à des livres durant l’été », explique Mélanie Chandonnet, directrice générale de la Table régionale de l’éducation de la Mauricie (TREM).

« On espère que ce projet aidera à freiner la perte des acquis estivale. Il y a toujours eu la glissade de l’été. Cette année, il y a déjà eu des difficultés parce que les jeunes n’étaient pas toujours en présentiel à l’école et ont eu à beaucoup travailler leur capacité d’adaptation, rappelle Mme Chandonnet. On sait que les acquis cette année ont été très différents de ceux en temps normal. Un élève qui avait déjà de la difficulté avec la glissade de l’été aura possiblement plus de difficulté encore cette année. On veut offrir les outils pour qu’ils arrivent en septembre au même niveau que les autres. »

Du côté de Trois-Rivières qui est l’un des quatre territoires participants, on se réjouit que les jeunes fréquentant les camps de jour puissent avoir accès à ce matériel de qualité. « Ça vient aussi inscrire les livres dans le souci ludique. C’est intéressant. Ça vient aussi former les animateurs des camps de jour sur les façons d’utiliser la trousse. C’est un gros plus qui s’ajoute à l’offre de camp de jour », affirme le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Ce sont 21 trousses qui sont utilisées par les camps de jour de la ville de Trois-Rivières. La Ville a également reçu un montant de 12 528$ pour soutenir la formation des animateurs. Des étudiantes en orthophonie de l’Université du Québec à Trois-Rivières viennent également supporter les animateurs des camps de jour dans l’utilisation de la trousse.

La TREM souhaiterait déployer ces trousses d’animation dans tous les camps de jour de la région pour l’été 2022. Par ailleurs, l’organisation travaille sur une façon de rendre le projet accessible aux jeunes qui ne fréquentent pas les camps de jour estivaux de la région.

Les parents intéressés peuvent notamment retrouver des trousses Biblio Jeux à emprunter dans les différentes bibliothèques de la Ville de Trois-Rivières. On y retrouve des jeux, des livres et des fiches d’utilisation. Ces trousses s’adressent aux enfants de 0 à 6 ans. Une version destinée aux jeunes de 6 à 12 ans devrait être lancée en août.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires