Des guides mycologues certifiés

Par Rédaction Mékinac-Chenaux
Des guides mycologues certifiés
champignons-foret (Photo : Étienne Boisvert)

CHAMPIGNONS. Dans sa volonté d’offrir un produit mycotouristique de haute qualité, la Filière mycologique de la Mauricie annonce les premières certifications des guides mycologues par le Conseil canadien de plein air et Rando Québec.

Cette certification découle de la qualification réussie des guides mycologues à la formation leader terrain – randonnée – accompagnateur offerte dans le cadre du programme de formations spécialisées développé par la Filière mycologique de la Mauricie en partenariat avec le Collectif en formation agricole de la Mauricie et Services Québec.

D’autres formations obligatoires ont aussi été réussies par les guides, notamment celles de cueilleur professionnel et de guide mycologue.

La reconnaissance des compétences acquises en gestion des risques, en planification du niveau de difficulté des parcours et des conditions météos, en gestion de groupes multi âges et en planification des mesures d’urgence, permet aux guides mycologues d’offrir un environnement sécuritaire et professionnel lors de leurs activités mycotouristiques.

«Cette qualification des guides mycologues de la Mauricie démontre bien la volonté d’offrir un produit mycotouristique de haute qualité pour la clientèle québécoise. Elle adresse également et avantageusement les standards des meilleures offres mycotouristiques d’autres pays», soutient Patrick Lupien, coordonnateur de la Filière mycologique de la Mauricie.

La Filière mycologique de la Mauricie devient la première organisation au Québec à adresser cette certification pour les guides. Elle souhaite que le niveau de compétences et la professionnalisation du métier de guide mycologue au Québec soient au coeur du développement mycotouristique.

Dans les prochains mois, la Filière participera à une conférence sur le réseau international des forêts mycologiques afin d’évaluer les éléments à mettre en place pour favoriser un réseau québécois et nord-est américain des forêts mycologiques et pour évaluer les retombées potentielles du tourisme mycotouristique international pour le Québec et la Mauricie.

Rappelons que la Filière mycologique, appuyée par le Syndicat des producteurs de bois de la Mauricie depuis 2012, a comme rôle d’initier, stimuler et d’animer les échanges entre les individus, les organisations, les entreprises et les organismes régionaux de développement (ministère, MRC, Ville, etc.), rattachés aux secteurs d’activité composants la filière et d’accompagner ces derniers de façon à structurer de façon durable la mise en valeur des champignons forestiers en Mauricie.

Plus d’info: www.mycomauricie.com/activites-et-evenements.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de