Des cadets pleins de réponses

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Des cadets pleins de réponses
Alexandre Cossette et Yu-Anna Simard, cadets de la Sûreté du Québec assignés aux centres de services des MRC de Maskinongé, Bécancour, Nicolet-Yamaska et des Chenaux. (Photo : Marie-Eve Veillette)

DES CHENAUX. Depuis la mi-juin, deux cadets parcourent la région pour faire de la sensibilisation et de la prévention sur divers sujets, comme la sécurité à vélo et la cybercriminalité, et pour donner de l’information à toute personne désireuse d’avoir l’heure juste sur des sujets comme les nouvelles lois concernant l’immatriculation des armes à feu ou le cannabis.

Alexandre Cossette et Yu-Anna Simard, deux étudiants de l’École nationale de police de Nicolet, ont été spécialement formés pour intégrer le programme de cadets nouvellement implanté dans divers centres de services de la Sûreté du Québec, dont ceux situés dans les MRC de Maskinongé, Bécancour, Nicolet-Yamaska et des Chenaux. C’est d’ailleurs ce vaste territoire qu’ils sillonnent pour distribuer leurs conseils et répondre aux questions.

Reconnaissables par leur brassard jaune-orangé et leur casquette lettrée, les deux aspirants-policiers ont pris part à plusieurs événements jusqu’à présent, en plus d’avoir été à la rencontre de nombreux campeurs dans les différents campings de la région.

«On discute avec les gens, on anime des kiosques et on distribue des dépliants d’information sur divers sujets qui les touchent», précise Yu-Anna Simard.

Les deux cadets sont également allés à la rencontre des jeunes fréquentant divers camps de jour, notamment ceux de Champlain et Saint-Prosper. «Dans les camps de jour, on parle principalement de sécurité à vélo, en leur rappelant certaines règles et en les invitant à faire preuve de prudence dans les rues», poursuit la cadette Simard.

Les aînés et les ados ne sont pas en reste. Alexandre Cossette et Yu-Anna Simard ont visité au moins une maison de jeunes pour parler de cannabis et quelques résidences pour personnes âgées, où ils ont notamment démystifié la question des armes à feu (succession, immatriculation, comment s’en départir, etc.).

Les deux cadets termineront leur mandat le 18 août prochain. D’ici là, ils ne chômeront certainement pas, puisque plusieurs autres sorties figurent à leur agenda. N’hésitez pas à aller à leur rencontre si vous apercevez leur voiture lettrée «Cadets» ou si vous les voyez circuler sur leurs vélos officiels: ils ont une mine d’informations à vous offrir… avec le sourire!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de