Dans l’univers abstrait de Chantal Beauchamp

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Dans l’univers abstrait de Chantal Beauchamp
L’œuvre «Au bord du lac» (Photo : courtoisie)

ARTS VISUELS. L’œuvre Au bord du lac de l’artiste Chantal Beauchamp est l’une des deux œuvres sélectionnées pour achat par la MRC des Chenaux dans le cadre de sa la Politique d’acquisition d’œuvres d’art.

Réalisée en 2019 par l’artiste champlainoise, cette peinture à l’acrylique représente un paysage abstrait de forêts et de lacs.

Récemment, Chantal Beauchamp s’est connectée à sa spontanéité afin de créer une nouvelle collection où les sujets et les objets sont remplacés par des formes et des couleurs qui s’entremêlent. Cette œuvre est directement tirée de cette nouvelle démarche.

«Avant, je faisais davantage des œuvres figuratives avec des personnages, explique-t-elle, mais je trouvais que ça ne rejoignait pas assez les gens. Je voulais en rejoindre plus. J’ai donc décidé d’expérimenter un style plus abstrait. Je pense que j’ai fait le bon choix.»

Elle est également passée du travail au pinceau, très détaillé, au travail à la spatule. «C’est une technique complètement différente. Je ne savais pas trop comment m’y prendre, alors j’ai regardé des vidéos qui expliquaient la technique. Ça a cliqué rapidement. Je suis très autodidacte dans mon apprentissage depuis mes débuts en peinture. J’ai toujours développé mon propre style à travers ça», indique celle qui se laisse beaucoup inspirer par les divers éléments de la nature.

Le fait de voir son œuvre abstraite être sélectionnée par la MRC des Chenaux aux fins d’achat l’a évidemment rendue bien heureuse. «Ça fait près de 30 ans que je fais de la peinture. C’est agréable de voir que ce que tu fais est apprécié», souligne-t-elle.

C’est d’abord vers le dessin qu’elle a été attirée dans sa jeunesse. Chantal Beauchamp a d’ailleurs suivi des cours de dessin publicitaire. Elle a commencé la peinture vers l’âge de 22 ans. Lorsqu’elle était mère au foyer, elle s’est dit qu’elle pourrait suivre des cours de peinture.

«J’ai vraiment eu la piqûre pour la peinture à ce moment, raconte-t-elle.  J’ai surtout travaillé avec la peinture à l’huile dans mes débuts, mais depuis 2013, je peins essentiellement à l’acrylique. La peinture se travaille mieux et les couleurs sont belles.»

Par le passé, les tableaux de Chantal Beauchamp ont été exposés dans le cadre du Parcours Campagn’Art en 2015, 2016 et 2018 ainsi qu’à la Galerie d’art du Presbytère de Champlain en 2016.

Elle espère d’ailleurs la nouvelle mouture du Parcours Campagn’Art, ou l’initiative qui prendra sa place, avec impatience. «C’était une belle vitrine. J’aimais le fait que les gens pouvaient nous voir dans notre environnement de création», conclut-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de