Dans leurs yeux

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Dans leurs yeux
Les oeuvres de Lisa-Marie Lemay seront exposées à la bibliothèque Marielle-Brouillette du 1er décembre au 31 janvier. (Photo : courtoisie)

SAINT-TITE. Jusqu’au 31 janvier, la bibliothèque Marielle-Brouillette de Saint-Tite exposera près de 20 œuvres de l’artiste-peintre Lisa-Marie Lemay sur ses murs, dont la moitié ayant été créées en prévision de cette exposition.

L’exposition fait toute la place à des regards de femmes tantôt fortes ou fragiles qui ne laissent personne indifférent. Lisa-Marie Lemay a toujours dessiné des visages de femmes. Les regards de ces femmes qu’elle peint transcendent littéralement l’œuvre.

«Je ne sais pas d’où me vient cette fascination pour les regards, confie l’artiste originaire de Saint-Édouard-de-Maskinongé. J’ai toujours dessiné des visages. Les yeux sont souvent le point de départ et le point final de l’œuvre. Je place toujours les yeux d’abord puis, quand l’œuvre est terminée, j’y ajoute le point de lumière qui donne vie au regard et à l’ensemble. Les regards sont rarement fuyants. Ça provoque parfois des réactions assez fortes aux gens qui les regardent.»

L’artiste autodidacte a d’abord exploré la peinture à l’huile, mais a remisé ses pinceaux pendant une vingtaine d’années par la suite. Elle les a ressortis en 2014 lors de son retour en Mauricie. C’est là qu’elle s’est lancée dans l’exploration de la peinture acrylique sous différentes formes, que ce soit en vaporisateur, en crayon, à la spatule, etc., ce qui apporte de nouvelles textures et de légers détails aux œuvres lorsqu’on les observe de plus près.

Elle s’est aussi découvert une passion pour la représentation de visages féminins sur des fonds unis et noirs dans une approche qu’elle qualifie de photographique. L’artiste expérimente aussi, depuis peu, les fonds gris qui ajoutent un effet de statue à ses œuvres.

Les tons monochromes fortement contrastés de ses œuvres laissent toute la place aux émotions que dégagent les œuvres.

«Je peins toujours des personnages, des femmes, mais leurs émotions sont libres à interprétation. Les femmes sur mes toiles ne sont jamais pleinement souriantes ni entièrement tristes. Les personnes qui regardent mes œuvres, selon qui ils sont eux-mêmes, peuvent ressentir différentes choses face à une œuvre. Ils en font une interprétation différente et je remarque qu’ils sont plusieurs à avoir envie de raconter l’histoire derrière les femmes de chaque toile», raconte Lisa-Marie Lemay.

Le vernissage de l’exposition aura lieu ce dimanche (1er décembre) de 13h à 15h.

«Cette exposition tombe à point. Je suis en train de m’inscrire à divers événements et symposiums. Je trouve ça intéressant d’exposer mes œuvres, montrer ce que je fais et faire découvrir mon art aux gens. J’adore le fait que ça se fasse également dans un espace dédié à la culture», conclut-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de