Dame nature retarde la Pêche aux petits poissons des chenaux

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Dame nature retarde la Pêche aux petits poissons des chenaux

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE. L’Association des pourvoyeurs de la rivière Saint-Anne, qui avait obtenu le feu vert de la Direction régionale de la santé publique pour tenir la saison de pêche aux petits poissons des chenaux cet hiver, a essuyé un autre dur coup dans les derniers jours. En effet, c’est retour à la case départ pour l’édition 2020-2021.

Étant donné que Dame nature est venue s’interposer dans la dernière semaine, la nouvelle date espérée pour le lancement des activités est le 15 janvier.

«Avec le redoux des derniers jours et les 1000 m3 d’eau s’écoulant des barrages, notre glace n’a pas résisté. On avait huit pouces de glace et tout est à refaire désormais», a commenté Steve Massicotte, porte-parole de l’Association.

«Nous devrons attendre que le niveau d’eau revienne à la normale et que le courant se stabilise pour ravoir une glace. Ensuite, on se donne une vingtaine de jours pour tout ce qui est de l’installation. Cette année, on parle de monter une centaine de cabanes de pêche de dix pourvoyeurs différents.»

Rappelons qu’à la mi-décembre, l’Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne a dévoilé les mesures de sécurité qui seront déployées lors de la saison de pêche aux petits poissons des chenaux, que vous pouvez retrouver via le https://www.lhebdomekinacdeschenaux.ca/peche-aux-poissons-des-chenaux-les-regles-a-suivre/.

«Les pourvoyeurs gardent le moral. Depuis septembre, ils ont fait face à plusieurs épreuves avec les mesures sanitaires alors on se retrousse les manches pour être fin prêt le 15 janvier», conclut M. Massicotte.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires