Une pièce de théâtre sur la gestion du stress et le lâcher-prise

Rédaction Hebdo Mékinac/des Chenaux

Une pièce de théâtre sur la gestion du stress et le lâcher-prise
(Photo : courtoisie)

SAINTE-GENEVIÈVE-DE-BATISCAN. Les citoyens de la MRC des Chenaux et des environs sont invités à assister à la pièce de théâtre Je courais, je courais, je courais jouée par le Théâtre Parminou et offerte par le comité de la Réussite éducative de la MRC des Chenaux. L’événement aura lieu le mardi 8 novembre à 19h30, à l’école secondaire Le Tremplin.

La pièce s’adresse aux intervenants, parents, enfants et adolescents qui désirent en savoir plus sur la gestion du stress et le lâcher-prise de façon ludique. La pièce est gratuite et les portes ouvriront dès 19h00.

Initié par le comité de la Réussite éducative et des saines habitudes de vie de la MRC des Chenaux, ce projet a pour objectif de démontrer les actions et les impacts concrets de la réussite éducative dans la communauté.

Pour vous inscrire : vous retrouverez le formulaire sur le site internet de la MRC des Chenaux sous le ruban Évènement de la page d’accueil ou sur la page Facebook de la MRC. Vous pouvez aussi contacter Martin Lavallée à l’adresse courriel reussite@mrcdeschenaux.ca ou par téléphone au 819 840-0704, poste 2212.

À propos de la pièce

Une ville moyenne, un quartier comme tant d’autres, trois voisins qui s’entraînent sur la piste cyclable. Celui qui sue à grosses gouttes est père de jeunes enfants au sein d’une famille reconstituée, l’autre qui vient de s’arrêter pour reprendre son souffle, monoparentale. Quant à la dernière qui tire de la patte, elle a choisi de demeurer à la maison depuis la naissance du petit dernier.

Les trois courent pour oublier le panier à linge qui traîne au salon, les devoirs à superviser, les boîtes à lunch à préparer… Ils courent parce que leur vie est devenue un marathon sans ligne d’arrivée. Ils courent contre la course à la performance, pour ralentir le cours de leur vie, et surtout, pour échapper à l’épuisement qui les guette. Une course, mais avant tout un moment de répit où ces trois parents se confient, s’amusent et s’encouragent dans leur entraînement à lâcher prise, à passer le relais, à mieux gérer le stress et à prendre soin de soi. (A.L.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires